Deuxième journée dans le département du Loir-et-Cher

Ce sont souvent des parcours de vie avec des revirements, des reconversions ou des retours au territoire de départ qui conditionnent les initiatives. Elles peuvent être simples, atypiques, collectives ou individuelles, elles donnent toujours des idées ou suscitent des envies et elles sont, à ce titre, toutes précieuses. C'est par exemple Christophe qui a débuté sa vie professionnelles comme enseignant dans le primaire avant de retourner lui-même en enfance. Il est maintenant créateur de jouets en bois (de stylos aussi et d'objets tournés) dans son atelier de Thésée, commune de 1 150 habitants, célèbre pour ses ruines gallo-romaines, au sud du département. Notre créateur anime également des stages de travail du bois. Son atelier s'appelle O fil du bois.

Les invités du jours

Un club pas comme les autres : le club de la Chesnaie.

Cette association née en 1959 joue le rôle d'interface entre le monde psychiatrique, il est associé à la clinique de la Chesnaie, et le monde extérieur. La Chesnaie est une référence depuis longtemps dans la remise en cause du "renfermement asilaire" par l'insertion du malade et par la volonté d’introduire de la citoyenneté grâce aux ponts tendus vers le public extérieur. Cette démarche se concrétise par des actions culturelles telles que des ateliers artistiques dans la clinique, par des fêtes périodiques et des sorties culturelles. Le club a mis au point un service d'aide à la sortie par les liens qu'il entretient avec les associations partenaires. Installé à Chailles au sud de Blois, il vous invite à ses propositions mensuelles de théâtre, de jazz en mai et à sa fête le 15 juin prochain.

Autre exemple d'animations culturelles et artistiques dans la campagne blésoise : la compagnie Jean et Faustin 

Drôle de nom pour cette compagnie de spectacles vivants dirigée par Juliette, correspondante des carnets, clowne de son état. Juliette prévoit la création d'une AMAC (association en mouvement vers des alternatives culturelles) et la réhabilitation de la grange qu'elle investit. C'est là où se trouve l'explication du nom avec Jean et Faustin, deux demi-frères paysans, figures du village de Suèvres. L'esprit de partage qui planait sur cette ferme est repris dans ce projet qui se veut au plus proche des gens du pays avec des spectacles itinérants mais aussi des ateliers sous un principe énoncé de cette manière : "le décalage est notre caractère, la fantaisie notre émotion et le rire notre voix".

Et aussi : l'ADDEAR 41

L'Association pour le Développement de l'Emploi Agricole et Rural du Loir-et-Cher existe depuis 2005. C'est une aide dans le département à l'installation et formation des candidats à l'activité paysanne et agricole

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.