Nous allons parcourir une série de territoires du département de l’Oise cette semaine à travers des initiatives qui rendent la vie meilleure.

Au passage ce département s’affiche comme le premier territoire rural fibré d’Europe. l’Oise se veut en effet être un département d’avant-garde des usages numériques ce qui l’a porté à accélérer son plan de développement pour s’achever avec 4 ans d’avance sur le calendrier initial. En attendant, une association se bat depuis plus de 40 ans pour l’environnement soit préservé des coups de pelleteuses et des pollutions industrielles. Elle s’appelle le Roso et elle est présidée par Didier Malé, second invité. Didier Malé a aussi créé en 2016 dans l’Oise sa start-up Mon Produit de France. L’idée : vendre des colis gastronomiques de différentes régions.

Mais tout de suite direction, Tracy-le-Mont, cité marquée par l’ancienne et illustre production de brosses de luxe. Notre premier invité est Serge Son, l'un des porteurs du projet de La Cité des Brossiers à Tracy-le-Mont, également , responsable culturel de l’Association pour le Musée des Brosseries de l'Oise (AMBO)

L’événement annuel dans l’Oise est un excellent festival dont la particularité est d’être totalement consacrée à la photo créative contemporaine. Photaumnales est l’œuvre du pôle photographique de Picardie, Diaphane. Cette 16ème édition s’articule autour d’une thématique et d’une résidence de création. Terra nostra-le temps de l’anthropocène (une ère géologique marquée le début des activités humaines) est le thème de cette année qui s’insère dans les grandes problématiques actuelles des bouleversements des écosystèmes et de l’exploitation outrancière des ressources naturelles. Entre photographes de renom et créateurs en devenir et à connaître, les créations sont autant d’interrogations sur notre relation à la Terre : Hans Silvester, Pete Mc Bride, Mathias Depardon (qui a fait la triste expérience des geôles d’Erdogan (erdoanne en Turquie) et qui n’a pas de lien de parenté avec Raymond, Ian van Coller Amélie Chassary (salut voisine) ou encore Thierry Ardouin pour ne donner qu’un avant-goût de ce qui vous attend jusqu’au 5 janvier. Les expositions se partagent plusieurs lieux entre Beauvais, Amiens, Creil, Noyon et Clermont-de-l’Oise. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.