Au programme, l'association Viltaïs de Moulins, qui prend en charge des publics fragiles et des jeunes en formation, mais également l'association MaMaMa de Saint-Denis, qui vient en aide aux mères isolées et touchées par la crise sanitaire, et un festival à Avignon : "C'est pas du luxe" !

Les interviews :

  • Juliette Lucot, directrice générale adjointe de Viltaïs, association de Moulins, qui prend en charge des publics fragiles et des jeunes en formation
  • Magali Bragard, l'une des co-fondatrices de l'association MaMaMa, à Saint-Denis, qui vient en aide aux mères isolées et touchées par la crise sanitaire, et qui mérite un énorme coup de pouce !

Avignon aura quand même un festival ! Tout fraîchement arrivé ce matin dans notre messagerie (carnetsdecampagne@radiofrance.com), un courrier qui nous prépare à un événement original à Avignon. Le festival C’est pas du luxe qui se tiendra du 25 au 27 septembre, son originalité, hormis le fait qu’il se tienne tous les deux ans, est de programmer du théâtre, de la danse, du cinéma, des déambulations, des expositions et des concerts pas comme les autres. "C’est pas du luxe" désigne bien cette idée de mixité des intervenants : artistes professionnels, personnes en situation de précarité et citoyens de tous les horizons. Ici pas de têtes d’affiche ou en tout cas pas celles que nous avons l’habitude de voir et d’entendre. Mieux "C’est pas du luxe" présente une version participative avec des ateliers de danse dans lesquels vous serez danseurs complices ou une chorale collective à laquelle vous pouvez vous joindre « pas besoin d’être un ténor, il suffit d’aimer gazouiller et de se laisser porter »…. Vous comprendrez mieux la partie socialement engagée de cet événement puisqu’il a été créé par la Fondation Abbé Pierre aux côtés de la scène nationale de Cavaillon « La Garance », de l’association d’insertion le Village de Cavaillon ainsi qu’Emmaüs France et la ville d’Avignon. Le festival a pour marraine et parrain, Marie-Christine Barrault et Philippe Torreton.

L'équipe