Après un crochet par la Seine-Saint-Denis, nous sommes de retour dans les Yvelines.

Ici même dans les communes modestes à l’instar de Maurecourt, 4500 habitants à peine, on cherche à promouvoir sérieusement avec la commune les initiatives citoyennes locales. Maurecourt, capitale de la biodiversité en Ile de France en 2011, poursuit ses actions avec la création d ‘un couloir écologique, l’ouverture d’un repair café qui cherche de nouveaux bénévoles et organise les 10 et 11 mars, les « 24 heures de l’environnement ». Ciné-débat avec le film Demain, ateliers de construction, de jardinage et de cuisine végétale et d’autres animations tout au long de la journée du samedi.

Invités de ce jeudi : Renaud Anzieu, porte-parole des Colibris de Versailles. Selon le principe du mouvement et du symbole que représente le colibris, les micro-initiatives et actions locales se dispersent dans toutes les régions. A Versailles, les colibris ont proposé plusieurs centaines d’activité en 2016.

Et Olivier Guitel. Olivier est agriculteur et comédien dans l’âme. Il y a 10 ans nous l’avions rencontré au fond de ses terres avec un nez rouge en guise de signe d’accueil amusé dans sa compagnie L'Etincelle Bouillasse. L’agriculteur clown, à moins qu’il ne faille dire l’inverse, sera avec nous dans le second temps de ces carnets.

Jean-Yves recherche un local pour ouvrir une nouvelle librairie-espace de rencontres : jy.maximilien@laposte.net

Il a auparavant suivi une formation au métier de libraire délivré par l'INFL, l'Institut National de Formation de La Librairie.

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.