La plateforme que nous allons vous présenter aujourd’hui a commencé à rendre bien des services auprès des jeunes depuis sa mise en route en décembre dernier.

Elle a pris le parti de doubler les lettres de son nom, wweeddoo, au nom de la force qu’elle veut incarner. Nous vous la présentons en détail dans cette édition avec Laurent Lescure son président et cofondateur, car elle embarque avec elle des termes qui nous importent : l’inclusion de personnes dans le fossé ou sur la touche, projets jeunes parce les 13-25 ans ont des envies d’agir malgré les crises passées et la morosité ambiante et mobilisation des territoires, parce que toutes les collectivités doivent soutenir les nouvelles générations qui vont prendre les commandes après nous.

C’est presque un nouveau-né dans l’information des alternatives citoyennes et de la place de plus en large prise par l’économie solidaire : Sans Transition. Cette revue bimestrielle lancée en 2016 depuis Brest par une coopérative de rédacteurs réunis sous le nom de La Maison des Possibles couvre un large spectre des initiatives associatives, citoyennes ou entrepreneuriales qui participent aux transitions écologiques, sociales et économiques. Épaulée par une équipe de correspondants locaux, le magazine se décline à chaque parution en 4 éditions régionales : Bretagne, Provence, Occitanie et Auvergne Rhône Alpes. Autrement dit chaque numéro comprend des grands dossiers et des cahiers spéciaux propres aux régions mentionnées. Sans Transition, la revue engagée du local au global comme elle se présente, est éditée en version papier et est vendue en kiosque ou par abonnement. Au sommaire du numéro 19, un entretien avec le philosophe Dominique Bourg, un dossier complet sur bio et éthique soit la filière agricole bio est-elle envisageable à grande échelle ou encore un dossier sur les conséquences de la transition environnementale et sociale sur le monde du travail par la création des emplois de demain. Les cahiers régionaux comportent entre autres un débat autour d’un gratte-ciel qui se veut écologique à Toulouse ou encore des quartiers Nord à Marseille en pleine transition. 

Vendredi 25 et samedi 26 octobre, Etats Généraux de l'alimentation et de l'agriculture durables en Coeur d'Hérault, lycée agricole de Gignac

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.