Au programme : Dufour Energies, une monnaie locale le Soudicy et l'Afocg association de formation collective à la gestion agricole

Les interviews :

  • Sébastien Dufour, fondateur de Dufour Energies, une entreprise qui conseille et assiste le monde agricole dans la transition énergétique
  • Daniel Gerber, à l'initiative d'une monnaie locale, le "Soudicy". Une initiative qui entre dans la série des monnaies locales complémentaires qui sont actuellement au nombre d'une centaine en France. >>> leur page Facebook

Nous restons dans le domaine agricole grâce au courrier de Marie qui a la bonne idée de nous prévenir du groupement qu’elle a créé avec d’autres agriculteurs en 2019. Il s’agit de l’AFOCG, association de formation collective à la gestion. Cette antenne de l’Allier se raccorde à un réseau national. Le texte d’origine à la naissance de l’AFOCG est « l’autonomie de décision et la responsabilisation des agriculteurs et agricultrices face à l’avenir de leur exploitation et du milieu rural ». En clair, les associations du réseau permettent aux adhérents de suivre des sessions de formation continue et surtout d’échanger entre eux leurs expériences. Comme le précise Marie, « le coté collectif de l’association est un rempart contre l’isolement et un excellent moyen d’échanger sur ses difficultés et ses réussites ». Plus précisément des animateurs formateurs salariés de l’association interviennent auprès des chefs d’exploitation dans leur parcours de formation et de développement personnel.

Comme tous les départements se sont pas pourvus de telles antennes, il est possible d’interroger l’Interafocg pour obtenir des renseignements. Tous les thèmes de travail sont envisagés : l’installation et la transmission, la comptabilité et la gestion, l’organisation du travail ou encore la commercialisation. Des publications informent les adhérents sur les grands enjeux comme la gestion d’une ferme face au changement climatique. Sur le site vous lirez des témoignages forts comme celui d’Emilie éleveuse laitier dans une ferme de 132 ha avec un quota de 310 000 litres livrés à une coopérative. Avec l’effondrement des prix en 2009, elle a trouvé un nouvel élan grâce à ces formations et accompagnements de l’Afocg.

L'équipe
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.