Seconde semaine des Carnets de campagne dans la grande région de la Nouvelle Aquitaine avec, pour fil conducteur, des initiatives dans le Lot-et-Garonne.

Le Lot-et-Garonne est un territoire où il fait bon vivre dit-on et que l'on surnomme le grenier de l'Aquitaine car il est très agricole, viticole, maraîcher et fruitier. Sauf qu'il fait figure de parent pauvre de la grande région avec une balance de commerce extérieur déficitaire et une économie numérique qui démarre avec retard. Alors, comme toujours, nous avons cherché les indicateurs d'innovation, et, comme partout, si l'on cherche bien, on découvre de nombreuses initiatives. Elles sont sociales, économiques, écologiques et culturelles.

La première initiative d'aujourd'hui réunit un peu toutes ces valeurs et s'apparente à un éco-village du futur. Le projet, porté par notre premier invité Frédéric Bosqué, s'appelle Tera et devrait s'implanter à Masquières, petit village de 185 habitants en zone limitrophe du Lot.

Le second invité de l'émission est Jean-Alain Trimouille, retraité ingénieux et promoteur de la proposition du CAR47. CAR pour Conduire l'automobile d'un ou d'une retraité-e. Dans les espaces ruraux, se retrouver en incapacité de conduire son véhicule annonce la fin de l'autonomie et la grande dépendance. CAR47 propose donc d'employer des retraités à prendre le volant pour ceux et celles frappé-es d'incapacité de conduire.

Enfin Philippe Bertrand vous soumet une autre version de l'itinérance avec l'association "Debout sur le Lot", née de quelques habitants de Clairac. Cette association collégiale née au printemps 2016 vise à organiser des réunions d'échange de savoirs sous forme d'ateliers pratiques. Musique, naturopathie ou fabrication de produits ménagers maison, chacun apporte sa contribution. Dernière invention de l'association: Bar'A'C: une caravane aménagée qui fera office de Bar citoyen.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.