Noël, jour de fêtes souvent en famille ou entre amis pour partager un moment de grâce et de générosité.

Noël, jour moins glorieux pour les 5 millions de personnes qui vivent isolées et qui se voient privées de fêtes. C’est à leur intention que la Fondation de France a créé les Réveillons de la Solidarité. Depuis quelques jours et jusqu’au 7 janvier, cette fondation organise près de 200 réveillons solidaires. Tous ont en commun d’être mis sur pied par des associations de quartier qui accompagnent toute l’année des personnes seules ou en difficulté. Ils associent les bénéficiaires à l’organisation de la soirée et ils sont ouverts à d’autres publics (commerçants, voisins, habitants du quartier) afin de favoriser les rencontres et les échanges. Exemple le centre social d’Unieux dans la Loire organise son 10ème réveillon sous le titre de "Réveillons-nous", le 31 décembre ou ce soir le foyer de Grenelle dans le 15e arrondissement de Paris qui fait son grand souper de Noël. Si vous souhaitez vous joindre à l’un de ces événements, allez sur le site de la Fondation.

Premiers invités de cette semaine festive dans la Sarthe

Et aussi

Christian, correspondant des Carnets, accompagne deux jeunes de la Sarthe qui se sont lancés dans un projet époustouflant : transformer des véhicules à moteur thermique en voitures électriques. Ce n'est pas un hasard si les deux inventeurs se sont installés au Mans, le Mans et les 24 heures, sous le nom de Ian Motion. Ils ont travaillé un prototype sur la base d'une Austin Mini de 1989 qu'ils ont entièrement restaurée. Ils ont remplacé le moteur à essence par une motorisation 100% électrique qui confère au véhicule une autonomie de 150 kilomètres. L'habitacle a été redessiné avec l'appui d'un styliste, d'un sellier et d'un ébéniste. Là où l'entreprise est encore d'avantage pertinente, c'est qu'elle privilégie la transformation de véhicules existants dont de nombreux sommeillent au fond d'un garage ou sont destinés à partir à la casse faute d'utilisation. Le projet s'inscrit dans un programme d'économie circulaire et prouve que les véhicules anciens peuvent gagner une seconde vie avec zéro émission polluante. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.