Au cours de cette semaine dans le département de l’Isère, nous allons tenter de rendre compte d’initiatives qui méritent une place.

Parfois les actions locales prennent un intérêt général en relevant d’une cause nationale. Il en est qui consiste à mieux faire connaître une maladie qui touche 100 000 personnes : la sclérose en plaques. Géraud Paillot, premier concerné, veut prouver les bienfaits du sport sur cette maladie à évolution variable avec son association SEP Rhône Alpes Dauphiné. Il a décidé de se lancer un défi avec l'Aventure Hustive

Mais tout de suite une Université Populaire à vocation citoyenne et politique. 1er invité de ces Carnets, Philippe André, membre de UP! Université Populaire fondée il y a 6 ans par SUD ENERGIE EDF-DTG de Grenoble. Philippe André est également membre du collectif citoyen “Faisons barrage”

Philippe André nous parlait de production énergétique durable et verte. Voici une parfaite illustration d’habitants du département qui s’engagent dans une production d’énergies renouvelables : Grési 21. Grési comme Grésivaudan, cette vallée de l’Isère entre massifs de Belledonne et massif de  Chartreuse, qui abrite 43 communes et plus de 100 000 habitants. Ici, entre plaines et montagnes, des habitants accompagnés par 5 communes ont créé en 2016 la SAS Grési21 qui fait partie du réseau des Centrales Villageoises. Très rapidement la société 100% bénévole s’est étendue à l’ensemble de la communauté de communes et elle est devenue en un peu plus de 3 ans la plus importante centrale en capital et en énergie produite. Depuis 2019, 40 centrales photovoltaïques ont été installées sur des toitures privées et publiques et de nombreux projets sont à l’étude comme la création d’une centrale hydroélectrique au pied du funiculaire du Touvet qui est, au passage, un des plus anciens chemins de fer touristiques des Alpes Françaises accroché au flanc du massif de Chartreuse et construit en 1924. Egalement en cours de réflexion, la création de réseaux de chaleur alimentés en bois local et des actions de mobilisations des jeunes habitants. Luc, président de Grési21 et correspondant des carnets, lance un appel à une mobilisation dans son territoire mais aussi dans toutes les régions où les économies d’énergie sont réalisables et des productions vertes possibles. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.