Nous revenons dans le département de la Sarthe qui n’a pas bougé de place depuis lundi, toujours en région des Pays de la Loire et toujours organisé autour du Mans.

La Sarthe, dont le site du conseil départemental imprime sa marque économique sous le programme Sarthe Me Up. Les Rolling Stones auraient pu composer le thème. Cela dit, Mick Jagger possède une propriété non loin de là chez le voisin d’Indre et Loire. Donc Sarthe me up est le nom donné à une stratégie d’attractivité économique du territoire. Cette marque territoriale partagée par l’ensemble des acteurs économiques du département devrait donner envie à d’autres créateurs d’installer leur  entreprise ou leur société à cet endroit. Le conseil départemental donne 10 bonnes raisons dont la proximité de Paris à moins d’une heure par TGV et la qualité de la couverture numérique. Pour connaître les 8 autres bonnes raisons, vous allez sur la page dédiée

Les invités du jour

  • Au sommaire de ce mercredi, l’histoire d’une compagnie artistique qui depuis 12 ans vante les atouts du travail et de la création artistiques en milieu rural : Zutano Bazar. Fondée par Florence Loison, chorégraphe, cette compagnie a à cœur de propager ses spectacles dans les lieux les plus ouverts au public local en sortant des habitudes des salles communales. 
  • Et puis une modeste association dotée de très peu de moyens, mais qui fait un travail magistral de restauration du petit patrimoine bâti de son pays, le Vairais. Explications tout à l’heure avec Jean-Yves Tessier.

Et aussi

Un coup de chapeau à la petite société informatique sarthoise montée par Thierry, correspondant des Carnets : Tapakah Innovation. A juste titre, Thierry part du constat que certaines plateformes de vente sur internet ne profitaient que très peu aux producteurs d'une alimentation locale. Entre des circuits traditionnels et une Ruche qui dit oui, pour l'exemple qu'il utilise, les marges réservées aux producteurs sont limitées et ceux-ci demeurent dépendants des gestionnaires des sites et des plateformes. Ainsi Tapakah est à l'origine d'une logiciel qui regroupe toutes les fonctions utiles et professionnelles dans l'établissement d'un marché de production et de vente : étiquetage des produits, prises de commandes automatisées sur Internet, traçabilité et suivi de la qualité. Le logiciel baptisé Aksinia couvre autant les étapes de fabrication que celles de la facturation : tarifs, commandes, préparation, matières premières, planning de fabrication, etc. L'entreprise est à Saint-Symphorien dans la Sarthe.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.