Petite pause dans notre tour du Var pour interroger Hugues Sibille, président du Labo de l'ESS

Bientôt des "entreprises à mission" en France. Les ministères de la transition écologique et solidaire, de la justice, de l'économie et du travail associaient leurs voix en ce début d'année pour lancer ce qui pourrait ressembler à une nouvelle génération d'entreprises. Il  y avait d'abord les grosses cylindrées aux lourds capitaux, cotées ou pas. Il y a eut ensuite nos modestes structures de l'économie sociale et solidaire (souvent à but non lucratif). Il pourrait, il faut parler au conditionnel puisqu'un rapport devrait être rendu dans quelques jours, il pourrait donc y avoir une troisième voie entre le lucratif et le social, sous le nom d'entreprise à mission. Une inutile couche supplémentaire, penserez-vous, ou alors une piste à explorer ? Cette troisième voie s'inscrirait elle-même dans une loi Pacte, dont on devrait connaître les grandes lignes en avril. D'ici là, jeudi prochain au plus tôt, un rapport sera rendu sur ces fameuses entreprises troisième génération.

L'invité du jour

Pour anticiper et pour le pas subir l'information le jour où elle sera rendue publique, nous avons demandé à Hugues Sibille quelques explications sur cette nouvelle orientation et ses éventuelles conséquences.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Carnets de campagne Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.