Au programme aujourd'hui : le télétravail, à l'heure de la crise sanitaire, Polipart, une plateforme numérique qui permet d'identifier et de contacter facilement ses élus, mais aussi de suivre les décisions qui sont discutées... Et enfin un festival autour de la transition écologique et sociale.

Repenser le télétravail
Repenser le télétravail © Getty / Gary Yeowell

Pour clore cette semaine, voici une nouvelle lecture des conséquences de la crise sanitaire, qui ont transformé pour certains et certaines, les conditions de vie et de travail. Tout d'abord, le télétravail, dont il n'a jamais été autant question qu'au cours de ces derniers mois. S'agit-il d'une phénomène éphémère ? D'une source d'exploitation supplémentaire pour les salariés ? Peut-on travailler ensemble lorsque l'on est télétravailleur ? Comment se négocie le télétravail au sein des entreprises ? Autant d'interrogations que nous soumettons à notre invité du jour : Xavier de Mazenod, fondateur de Zevillage, média en ligne pour repenser et transformer le travail.

Puis nous nous penchons sur... la démocratie ! En juillet dernier, une étude était publiée, révélant qu'une commune sur deux, en France, ne possédait pas de site web. Les principales communes concernées sur les plus petites évidemment, en sachant que les communes de France de plus de 20 000 habitants ont toutes un site internet. De ces chiffres, est née une quasi évidence : la défiance de la population envers ses élus, et les relations parfois impossibles entre les deux, qui interdisent toute participation aux décisions communales, pourraient trouver une solution par le numérique. De là est né Polipart (pour une politique participative), une plateforme numérique sur laquelle chacun et chacune peut identifier ses élus, connaître leurs décisions et même y participer. Selon l'Ifop, une personne sur deux, en France, ne connaît pas le nom de son maire et 48 % des communes ne disposent d'aucun site internet. Derrière ces chiffres accablants, le projet de cette plateforme est de permettre à la population nationale d'avoir toujours un représentant communal accessible en ligne.

Et enfin, une actualité du côté du Calvados, à Commes, près de Bayeux : l'ouverture du Festival Soyons Demain. Jusqu'à dimanche, l'association Tiers-lieu L'Arbre, qui prévoit d'acquérir une ferme afin d'y installer des activités agri-culturelles, propose 3 jours d'animation autour de la transition écologique et sociale. Ateliers pour enfants et adultes, visites de fermes, débats sur le travail du sol, la gestion de l'eau, les nouveaux circuits courts, marché qui réunit une vingtaine de producteurs et d'artisans... Malgré la situation sanitaire, la sous-préfecture de Bayeux n'a pas émis d'avis défavorable au vu du protocole sanitaire envisagé durant le festival.

L'équipe