Nous ouvrons cette dernière semaine de l’année avec quelques retours sur les rencontres réalisées depuis la rentrée et des entretiens inédits.

Pour ouvrir le ban nous allons revenir à cette initiative si  généreuse de Mamie Mijote qui nous a enthousiasmés puisqu’elle met en  avant le savoir-faire des aînés : la cuisine. C’est ainsi qu’est né un  service de livraison de repas préparés par des cuisinières et cuisiniers  du 3ème et du 4ème âge. 

Dans une autre dimension, nous avons été impressionnés par la mécanique du micro-don des clients des grandes enseignes qui permet de constituer les cagnottes  de centaines d’associations en France.

Je  sais que la digitalisation à outrance a de quoi agacer, quand elle  prend le dessus sur tous les contacts directs. Il n’empêche qu’elle est  indispensable dans tout type de service et à plus forte raison lorsque  les déplacements sont limités. Parmi les outils numériques qui se  répandent à très grande vitesse, il y a ce que l’on appelle le Chatbot  (chat pour les échanges et bot pour l’automatisation). La plupart des  réseaux sociaux l’emploie pour renseigner l’internaute. Il suffit  d’interroger la page d’une association ou d’une entreprise pour voir  s’afficher une fenêtre de dialogue avec un question-réponse automatique.  L’automatisation est redoutée à travers une intelligence artificielle  qui prendrait la place de l’acteur humain. Il n’empêche que pour qu’un  service soit parfaitement rendu, il doit être mis à jour régulièrement  et affiné en permanence et les seuls algorithmes ne suffisent pas.  Appliqué aux collectivités locales et territoriales, en particulier aux  communes, communautés de communes et départements, les services  digitalisés prennent tout leur sens. Le public est effet en demande  constante d’informations pratiques, informations qui sont difficiles à  obtenir quand les guichets sont fermés. C’est ce que propose la  plateforme lyonnaise Wikit en créant un assistant virtuel intégré au  système d’information des collectivités. De la demande d’aide sociale à  la demande de subvention en passant par les démarches administratives,  tous les services sont potentiellement intégrables à cette  digitalisation. Sur le site dédié vous trouverez les renseignements utiles. Mis au point avec plusieurs  collectivités, le programme a l’ambition de construire un socle commun  mis à disposition des collectivités intéressées.

L'équipe
Thèmes associés