La solidarité et les initiatives, comme je le dis souvent dans les Carnets de campagne, n’est pas le propre du monde rural, mais les préoccupations que l’on connaît avec leur lot de solutions concernent autant la ville que la campagne.

C’est ce que Flora a bien compris quand elle a eu l’idée, malgré son  jeune âge, de se lancer dans l’élaboration d’une carte des initiatives  parisiennes : ESS ; économie circulaire, circuits-courts, tourisme  alternatif, local et solidaire, ce sont près de 100 initiatives qui  composent le menu de cette carte : produits en vrac, ateliers de  réparation de vélos, cafés associatifs ou ressourceries, que des  références chères aux Carnets de campagne. Le souhait ultime pour la  jeune créatrice est de trouver des financements et   des partenariats  avec la ville et les grandes entreprises, afin que la carte soit le plus distribuer à Paris.

Aujourd’hui  nous revenons sur une rencontre qui vous avait grandement intéressés au  regard des courriers reçus après diffusion. Il s’agit d’un autre type  de carte idéale lorsque l’on cherche toutes les informations utiles  avant de déménager avec un projet d’activité en poche ou en tête : c’est  la plateforme vivrovert que l’on doit à  Dominique Valentin et à son équipe. 

Nous avons  reçu récemment le projet d’une action portée par le CPIE (centre  permanent d’initiatives pour l’environnement) de la Meuse sous la forme  d’un bus de la transition écologique. Cette initiative répond à une  réalité géographique d’un département étendu  et à une réalité humaine,  avec beaucoup de communes et donc d’habitants très éloignés du centre de  ressources que représente le CPIE dont le siège est à Bonzée (à  quelques kilomètres au sud-est de Verdun). Les raisons de mettre en  route ce bus sont surtout de rendre accessibles les connaissances en  matière de transition écologique que sont la gestion des déchets,  l’énergie, l’alimentation, la biodiversité ou le changement climatique.  Les enfants sont prévus dans les animations grâce à des malles  pédagogiques et des jeux évolutifs. Dans les outils créés à l’occasion,  le CPIE nous donne l’exemple de la maison des éco-gestes, soit une  maquette de maison à tiroirs. Chaque tiroir représente une pièce et  contient les accessoires utiles pour une animation.  

L'équipe
Thèmes associés