Dans ce numéro consacré en premier aux alternatives économiques en pleine essor dans les Pyrénées Orientales, nous ferons un nouveau détour vers les Landes où nous attend Clémence Lartigue coordinatrice d’un réseau de promotion de l’économie sociale et solidaire pertinent et efficace.

Ce réseau s’appelle PLOUCS (entendez, Projets Locaux Ouverts Utiles Collectifs et Solidaires). 

Mais tout d’abord deux  exemples d’activité économique qui touche d’une part à une agriculture  biologique historique dans ce territoire et d’autre part à l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans un secteur d’activité inattendu.

Premier invité de ces Carnets, Stéphane Jagneaux, responsable marketing de la société Prosain implantée sur la commune de Bages près de Perpignan.

Je vous annonçais une autre activité économique qui mérite d’être soulignée qui concerne l’ESAT Cal  Cavaller. A l’origine de ce CAT, comme on appelait auparavant les centres d’aide par le travail ouverts aux personnes handicapées, et situé dans le village d’Enveigt, il s’agissait de proposer du travail dans des secteurs atypiques à savoir les métiers de bouche et du commerce de proximité. Autrement les premières personnes employées  disposaient d’activités de boucherie, de boulangerie de charcuterie et  d’épicerie de produits locaux. Jumelé à un foyer d’hébergement, le CAT disposait de 21 postes de travail. S’ajoutera à ces deux entités, un service d’accompagnement à la vie sociale. Le nombre de postes et de places d’hébergement sera doublé les années suivantes avant que cet ESAT n’entre dans un regroupement de ses 3 établissements  avec un centre de rééducation professionnelle: le groupe du Parc fondé  en 2010. Toujours en réponse aux besoins des personnes reconnues  travailleurs handicapés, le groupe aide à l’insertion et à la réinsertion dans l’emploi de ces personnes, cela peut être dans le milieu ordinaire comme dans le secteur du travail protégé. Le  groupe Parc compte dorénavant 60 salariés. 

Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.