Pour clore cette semaine un peu particulière, nous allons nous pencher sur le cas d’une école pas comme les autres, sorte d’école de la seconde chance à Beaumesnil, l’école des semeurs.

Pour clore cette semaine un peu particulière, nous allons nous pencher sur le cas d’une école pas comme les autres, sorte d’école de la seconde chance à Beaumesnil, l’école des semeurs. A lire l’article de Laurent Gibowski dans les pages numériques de la Vie

Changement de cap ensuite avec Yves Poullain, un fondu de balade à vélo qui s’inquiétait du manque d’espaces d’accueil et d’abris sur les chemins de randonnées. Il a créé la solution : Hello Cabanes, sa nouvelle entreprise.

Je vous soumets aujourd’hui deux coups de pouce que nous avons reçus ces derniers jours. L’un concerne une recherche de local pour le futur supermarché coopératif de Marseille et l’autre une participation au financement d’un projet résolument solidaire. Je commence par celui-ci qui dépend de l’association Le Camion Douche à Toulouse. Grâce à ce collectif, les sans-abris et les mal logés bénéficient depuis 2015 de deux camping-cars aménagés en douche et espace d’hygiène. C’est ainsi que plus de 5000 personnes ont été accueillies dans ces camions douches et ont reçu des kits d’hygiène et des vêtements. L’association  toulousaine passe à une nouvelle étape avec l’aménagement d’un camion douche réservé aux femmes en situation précaire. Ce troisième poste mobile va répond à cette redoutable réalité du nombre de femmes à la rue qui ne cesse d’augmenter. La campagne précise l’importance des dons, car 20 euros collectés équivalent à une personne accueillie, une douche, un kit d’hygiène et un kit de vêtements propres. Pour l’instant 76% du programme ont été financés. A vous d’y participer si vous le souhaitez ici

A Marseille 350 coopérateurs sont déjà engagés dans le projet d’ouverture d’un supermarché coopératif : Super Cafoutch (le cafoutch, c’est le débarras, le placard ou le réduit mal rangés). Le but du collectif est d’atteindre les 500 coopérateurs pour ouvrir le lieu. Seulement, pour l’instant, les coopérateurs n’ont pas encore trouvé de local pour franchir une nouvelle étape. Ils recherchent un espace de 600 à 800 m2. Merci pour elles et eux.

N’oubliez pas aujourd’hui et demain, se tiennent les 4èmes journées de l’économie autrement avec nos confrères d’Alternatives Économiques et la région Bourgogne Franche Comté à Dijon. 

Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.