Nous allons vous proposer des initiatives qui ont pris place dans le département du Nord. La première est exceptionnelle et comme toute exception, elle mériterait de connaître un retentissement dans d’autres départements et d‘autres régions.

Il s’agit de la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités par la voix de son directeur Xavier Galland. Le siège est à Lille mais son rayonnement touche l’ensemble de la région des Hauts de France

La deuxième initiative a pris racine dans différentes villes et métropoles comme ici, dans la métropole lilloise, mais également à Paris et à Aix-Marseille et cette invention s’appelle Réalise tes rêves ou comment réveiller les talents qui sommeillent en chacun de nous pour construire un projet de vie. Cécile Meurillon, coordinatrice de ce programme pédagogique est la deuxième invitée de ces Carnets.

Le courrier que Muriel nous avait envoyé il y a quelques mois prend une autre incidence après les tragiques événements qui ont bouleversé le monde enseignant. Muriel est professeur de mathématiques au collège Lamartine de Cambrai, seul établissement classé REP (Réseau d’éducation prioritaire-anciennement ZEP) de la ville. En avril 2017 elle fondait avec une poignée de collègues de l’établissement l’association Culture et Mémoire : « notre but est de promouvoir la culture sous toutes ses formes, ainsi que l’écologie et le devoir de mémoire auprès d’adolescents ». Lorsqu’elle nous écrivait, Muriel songeait à monter un programme pour la prochaine année scolaire baptisé « pas de plan B » par lequel les collégiens auraient accès à une culture dont leur condition sociale les prive généralement. Partir à la découverte d’une forêt pédagogique ou d’un centre animalier par exemple, prendre conscience de la richesse de la biodiversité en se reconnectant à la réalité et à la nature. Les conditions de crise actuelles ne favorisent pas toujours la réalisation des projets, mais l’association poursuit des actions qui responsabilisent davantage les jeunes et leur fait gagner une maturité que le programme scolaire appliqué à la lettre peine à favoriser. Ce mois-ci les collégiens participaient à une collecte de matériel scolaire pour les enfants haïtiens. Des opérations de gestion des déchets sont également au programme des activités de l’association. Les initiatives ne manquent pas, seuls les moyens font défaut. C’est pourquoi l’association Culture et mémoire appelle à un soutien financier de toutes les personnes et organismes désireux d’épauler les activités réalisées avec les enfants et les jeunes. Et puis, il y a ces mots que Muriel a partagés sur le compte facebook de l’association après l’assassinat de Samuel Paty : « c’est l’image de l’éducation et du savoir qui a été décapité au profit de l’obscurantisme ». Je conclus qu’il est encore plus nécessaire d’accompagner les jeunes vers la lumière de la connaissance et de la solidarité.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.