Nous sommes toujours dans le département des Pyrénées Orientales et nous commençons par un retour à Prades, cette modeste commune, en taille, qui offre une panoplie d’activités culturelles plutôt étonnantes par rapport à sa taille.

Certaines solidaires et alternatives à l’image de L’Atelier de L’entonnoir créé en 2015. 1ère invitée de ces Carnets, Marine Tur, de l'association l'Atelier de l'entonnoir à Prades.

Nous prendrons ensuite la direction de Corneilla-de-Conflent, village typique de ce bout du monde au pied du Canigou pour rejoindre le  collectif du Savoir en Herbe et son école maternelle dirigée par Magalie Panuel.

L’économie sociale et solidaire représente 13% des emplois salariés du département des Pyrénées Orientales soit un peu plus de 16 000 salariés. Parmi les organismes de l’ESS qui bénéficie d’une bonne visibilité, il y a les SIAE, structures d’insertion par l’activité économique. Si vous ouvrez le portail des SIAE du département, vous trouverez les fiches des entreprises d’insertion, des ateliers et chantiers d’insertion, des entreprises de travail temporaire d’insertion et des associations intermédiaires du département. Parmi celles-ci, Acacia, association fondée en 2017 à Elne et qui cumule des distinctions et des labels. Dès sa première année d’exercice, l’association remporte le prix innovation sociale du Crédit Coopératif et elle obtient l’année suivante son accréditation club Unesco (seuls 25 sont accrédités sur le territoire national et les Dom Tom). Alors Acacia, c’est quoi ? D’abord ce sont deux épiceries solidaires à Elne et à Argelès sur Mer. Ensuite c’est un camion épicerie solidaire destiné aux familles et aux étudiants ne disposant pas de moyens de déplacement. Acacia anime également des espaces de vie sociale. Elle dispose aussi d’une plateforme d’insertion et de formation et enfin d’une PSI, plateforme solidarité internationale. La PSI est un centre de ressource, d’information et de formation dans les domaines du volontariat, de la mobilité et de la solidarité internationale. Seul ou en groupe, vous pouvez avoir un projet d’action solidaire à l’étranger et la PSI est là pour vous guider dans vos choix et vous aide à étayer votre projet. De la même façon, la plateforme se charge de préparer le séjour dans les Pyrénées Orientales de personnes venant d’autres pays. Un week-end de préparation au départ en mobilité est prévu les 22 et 23 février prochain à Perpignan.

Coup de pouce : berger cherche à s'implanter dans les Pyrénées Orientales, l'Aude ou l'Ariège
contact: arandaserge@gmail.com

Thèmes associés
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.