A partir d’aujourd’hui et pour quelques semaines, nous allons sortir du canevas départemental habituel pour collecter des informations, initiatives et solutions émanant de tous les départements.

Au  regard  du  jeu  des  1000 euros  privé  de  sortie  depuis  le  reconfinement,  nous  vous  proposerons  des rencontres inédites restées dans nos cartons pour quelques-unes d’entre elles ou  fraichement  identifiées  pour  la  majeure  partie  d’entre  elles.  Nous partirons de Châtellerault point de démarrage d’une filière de recyclage textile dont l’exemple le plus emblématique est Plaxtil, start-up de recyclage de masques sanitaires pour arriver dans le Calvados auprès de l’association Le  temps  d’un  toit  pour  ses  hébergements  de  personnes  et  de  familles migrantes. Entre les deux nous ferons un crochet dans le Sud Berry. Comme le dit si bien Charline, les Carnets, c’est un peu la France Inter.

1er invité de ces Carnets, Olivier Civil; co-fondateur de Plaxtil, entreprise de recyclage des masques sanitaires.

Marie-Odile Champod, secrétaire de l'association le temps d'un toit à Caen est la seconde invitée de ces Carnets.

Je  vous  avais  suggéré  une  étape  dans  le  Sud  du  Berry  et  plus  précisément dans le département de l’Indre où est né récemment Sud Berry Lab. Pendant deux ans, des habitants, des entreprises, des associations et des collectivités ont  travaillé  de  concert  sur  un  concept  de  laboratoire  d’innovation  de proximité afin de lancer une dynamique économique, culturelle et sociale des centres  bourgs.  3  pôles  ont  été  créés  à  la  suite  des  premières  phases  de» réunions:  entreprises  et  innovation,  nature  et  éducation,  artsculture  et artisanat. Des espaces de travail (coworking) éphémères se sont ouverts où les  utilisateurs  ont  identifié  les  activités  locales  prépondérantes  et  les  ont mises en réseau. La dernière inventionde ce collectif est une quinzaine titrée «les nouveaux communs». (Les communs, c’est-à-dire ce qui est partageable et partagé. Cela peut concerner le logiciel libre, letiers-lieu, la coopération ou  l’association).  Ainsi,  à  partir  d’aujourd’hui  et  jusqu’au  vendredi  11 décembre,  vous  avez le loisir  de  suivre  des    conférences  en  ligne  pour  bien comprendre les enjeux de ces communs. Il sera question de l’innovation paysanne,  des  tiers-lieu,  du  développement  durable  ou  de  la  démocratie ouverte.  Même  si  les  conférences  sont  en  lignes  chaque  jour  à  18h30,  le nombre de places demeure limité. Il est donc impératif de s’inscrire au préalable sur le site

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.