Cette semaine on commence avec le projet "Pailles en Paille" pour lutter contre les pailles en plastique, le festival "Picardie For Ever" qui a bel et bien lieu en ce mois de septembre, et une plateforme d'objets de seconde main "Rebelote" !

Cette semaine est dédiée en grande partie au département du Maine-et-Loire : Angers, Saumur, Cholet, Segré-en-Anjou Bleu... Le Maine-et-Loire a célébré en début d'année ses 230 ans (1790-2020), nous en célébrons l'esprit inventif, avec le projet "Pailles en Paille", du Domaine de l'Etang, à Brissac, près d'Angers. Fini le plastique, vive la paille dans votre limonade conçue en paille, en vraie paille végétale avec Violaine Valentin. Puis, nous serons avec Aurélien Garcia, du festival "Picardie For Ever"(du 11 au 20 septembre 2020), un festival qui a tenu bon, malgré le contexte sanitaire, et qui se prépare dans un lieu magique de Picardie.

Toujours de l'innovation, mais cette fois sous le principe d'une économie circulaire : créée en juin 2019, une jeune start-up vient de lancer une plateforme de vente d'objets de seconde main, sous le nom de "Rebelote". Les deux premiers objectifs sont presque déjà atteints, à savoir créer de l'emploi local en ouvrant des postes à des professionnels du réemploi ; et favoriser le lien social, puisqu'après avoir choisi son objet ou son article, on va le retirer dans une des boutiques affiliées à la plateforme. Qu'il s'agisse de friperies, de recycleries ou de magasins de reconditionnement, vous avez un large éventail de choix entre le mobilier, les vêtements, l'électroménager ou le multimédia. Rebelote est agréée entreprise solidaire et est le résultat d'un travail de terrain mené avec les organismes de l'économie sociale et solidaire et avec l'appui de BPI et du réseau French Tech. Les deux premiers territoires touchés par ce marché de seconde main sont Angers et Nantes, dont les agglomérations comptent plusieurs magasins. L'argument définitif est celui du geste utile à la planète. Les précurseurs du principe rappellent en effet, que pour produire un jean neuf, 10 000 litres d'eau sont nécessaires. "En achetant d'occasion, c'est autant d'économisé."

L'équipe
(Ré)écouter Carnets de campagne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.