Un carnet thématique aujourd'hui qui va peut-être vous étonner car il est consacré à une mission que vous ne connaissez peut-être pas de la Fondation Raoul Fourreau.

Faire vivre les espaces ruraux en suivant et finançant des activités locales. Le combat mené par Raoul Follereau fut attaché à lutter contre le fléau de la lèpre et à venir en aide aux populations les plus défavorisées. D’une première rencontre avec des lépreux en 1936, l’ancien avocat devenu journaliste prendra la défense de la minorité oubliée du monde. Une journée mondiale des lépreux est instaurée à partir de 1954. En 1968 Follereau crée une association portant son nom avec André Récipon, 3 ans avant l’ouverture d’un réseau international des associations Follereau. C’est à la mort du fondateur que Récipon choisit de créer à son tour une Fondation Raoul Follereau en 1984. Aujourd’hui, c’est son fils, Michel Récipon, qui préside la Fondation, Michel Récipon, invité de ce carnet très ouvert, ce qui ne nous empêchera pas de parler de Normandie et de la Manche en fin d’entretien. Voici donc l’action d’une ONG mondialement connue en faveur de la ruralité et de l’emploi.

Dans la Manche, la SCIC des Forges du Millénaire normand.

L’Assemblée du Millénaire normand est une association dédiée à l'étude, à la promotion et à la diffusion de l'identité historique et culturelle normande.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.