Nous ne sommes pas prêts d’évaluer le montant des pertes d’activités, d’animations associatives, d’emplois et de projets fauchés par la crise depuis l’année dernière.

Il n’empêche qu’avec notre vieil instinct de  survie, certains entrepreneurs ont réorienté leurs productions ou leurs  missions. C’est le cas avec la société sarthoise Précis Dec qui a inventé une fixation inédite sans outil et réutilisable à l’infini :  L’attachante  

Et puis nous rejoindrons isabelle Grémillet directrice  artistique du festival arlésien Paroles Indigo sur la route parcourue  par son African Book Truck

Depuis 10  jours une remarquable exposition de portraits d’écrivains est à voir à  Besançon. C’est sur les grilles de l’hôpital Saint-Jacques que sont  accrochés 50 portraits réalisés par Ulf Andersen. Depuis 50 ans, ce  photographe norvégien tire le portrait des écrivains du monde entier  dont les images ont fait elles aussi le tour du monde. : Romain Gary en  1975 ou Tony Morrison en 1992 pour ne citer que deux des 50 exemples de  cette exposition. Chaque visite de l’expo s’appuiera sur des anecdotes  rapportées par le photographe lui-même lors de la réalisation de ces  portraits. Cet évènement est le fruit du travail mené par le collectif  Hôp Hop Hop qui expérimente une sorte de réappropriation de la ville en  investissant des lieux ou des espaces inoccupés. Depuis 3 ans il est  installé dans un bâtiment de l’Arsenal de Besançon qu’il partage avec  une soixantaine de personnes dont le travail s’organise entre une  recyclerie, un café associatif, une salle d’exposition et la gestion de  salles polyvalentes. En parallèle de l’exposition des portraits par Ulf  Andersen, l’artiste graphiste Pascale Lhomme Rolot va ouvrir du 3  juillet jusqu’au 11 septembre un atelier de fabrication de livres  portraits.  

Confinement ou pas, ça  continue dans la Haute-Vienne, j’entends Les Concerts à la maison.  Initié durant l’été 2020, ce festival itinérant s’arrête chez les  particuliers qui ouvrent les portes de leur jardin avec une attention  toute particulière portée vers les secteurs les plus isolés. On sort du  concert intimiste puisque les jauges varient en fonction de la taille  des lieux. Au vu de la réussite de la première édition, les  organisateurs prévoient un déploiement à long terme sur l’ensemble de la  région de Nouvelle Aquitaine. Le premier concert aura lieu ce  soir à 19h30 à Saint Léonard de Noblat près de Limoges.  

L'équipe
Thèmes associés