Pour cette édition nous nous arrêtons dans un premier temps en Vendée où est installé le jeu des 1000 euros cette semaine.

Nous allons présenter une association qui offre des solutions à un mal récurrent de ce siècle, le Burn out. (Dans ma campagne on dit aussi « le pétage de plomb »). 1ère invitée de ces Carnets, Sylvie Chauvet psychologue et responsable de projet à l'association Balise

Regard ensuite sur "le jardin e(s)t la recette", une épicerie de jardin qui ouvre des perspectives à tous les jardiniers que nous sommes, en tout cas pour ceux ou celles qui cultivent un jardin, afin d’approvisionner cette drôle d’épicerie. 

J’avais eu l’occasion de présenter avant l’été une structure inédite, du moins à ma connaissance, qui aide les personnes ou collectifs désireux de créer un service ambulant. Cet organisme s’appelle Mon P’tit Camion et est capable d’intervenir d’abord dans ses terres bretonnes et ensuite au-delà afin de soutenir les services ambulants. Elle recense les offres et les besoins, procède à des tests (marchés ou tournées), elle ajuste le projet au terrain d’exercice et structure les services locaux. Bref, Mon P’tit Camion aide à créer le projet, à le développer et établir une efficacité par la mutualisation et les complémentarités. Forte de cette expérience, Cette association monte pour la première fois un Festitruck qui se tiendra samedi prochain, le 18 septembre, à Logonna-Daoulas dans le Finistère, de 10 heures à 18 heures. Tous les services de proximité et du quotidien seront représentés : restauration, épicerie, entretiens, soins à la personne, santé, loisirs et culture. L’objectif est de faire valoir cette solution concrète qu’est le service ambulant en milieu rural. Les organisateurs souhaitent également engager un développement du service ambulant à l’échelle de la communauté de communes du Pays Landerneau- Daoulas (le pays de Brest) avec l’appui technique et financier des élus locaux. Une vingtaine d’acteurs de ce secteur sont inscrits. 

L'équipe
Thèmes associés