Pour cette dernière journée, encore une étape dans la Nièvre où Elisa avance un projet qui représente un lourd investissement mais qui peut devenir facilement indispensable.

Ce projet porté par Elisa Jox-Ramphort c''est une micro-crèche adaptée aux enfants porteurs d’un handicap et aux parents tenus à des horaires de travail normalement peu compatibles avec ce type de service. 

Et puis une autre invention au nom des nouvelles formes de participations citoyennes à des élections et au profit de la transition numérique des services publics. On doit cette petite révolution à l’association Civicpower dont Nicolas Brait, deuxième invité, est le porte-parole.

Nous avions conservé un courrier depuis quelques années en provenance de la Nièvre qui nous proposait une adresse insolite. Entre temps d’autres médias ont visité ce lieu et c’est tant mieux pour son initiateur. Il s’agit de Relaxsel qui est niché sous les voûtes d’une abbaye au cœur du vignoble à Pouilly-Sur-Loire. Il faut avouer que l’endroit est bien insolite et unique en son genre. Il s’agit d’une cave à sel, entendez un espace dont les murs sont recouverts de galets de sel importés de Pologne. En effet au siècle dernier, des médecins se sont rendu compte que les personnes travaillant dans les mines de sel n’avaient jamais d’infections respiratoires. Ainsi est née l’halothérapie, méthode naturelle répandue depuis plusieurs siècles en Europe Centrale et en Amérique du Nord. Le sel présente l’avantage d’être gorgé d’oligo-élements, de sels minéraux et d’ions négatifs qui procurent des bienfaits qui peuvent même soulager ou guérir de l’asthme. Ceux-ci se portent aussi sur les troubles liés à la fatigue ou au stress. Les retours d’expériences des utilisateurs sont assez étonnants et il est dit que 30 minutes dans une cave à sel prodiguent les mêmes effets qu’un week-end en bord de mer. Ce lieu se trouve à Saint-Laurent l’Abbaye au nord-ouest du département entre Donzy et Sancerre. 

Autre site à découvrir absolument : les Forges Royales de Guérigny. Situées au nord de Nevers, ces forges historiques dont l’activité est née au XVII ème siècle se sont forgées (ah ah) une lourde réputation en fabricant des ancres pour la marine. Il s’agit d’un immense complexe de bâtiments inscrits aux monuments historiques dont l’un est le siège d’un théâtre depuis 2014. Vu le contexte il s’agit d’un des plus vieux théâtres de Bourgogne qui est géré et animé par la compagnie du Carambole Théâtre. A voir, samedi 20 novembre, le Barbier de Séville de Beaumarchais. 

L'équipe
Thèmes associés