André NAVARRA (13/10/1911 - 30/07/1988) est l’un des plus grands violoncellistes de ce siècle. Au-delà d’une carrière exceptionnelle de concertiste à travers le monde, ce musicien au tempérament passionné a été le pilier solide et raffiné de l’école française de violoncelle. Michel Navarra, son fils, et Frédéric Lodéon lui rendent hommage aujourd'hui.

Un livre vient de paraître de Michel Navarra, qui retrace la vie d'André Navarra :

"Pour bagage un violoncelle" (Editions Arsiepto Livres - ISBN 978-2-9539431-0-8)

programmation musicale :

Edouard Lalo : Concerto pour violoncelle : Prélude - Allegro maestoso (extrait)

André Navarra, violoncelle

Orchestre Philharmonique Tchèque

direction : Constantin Silvestri

SUPRAPHON SU 3514-2 001 (cb 0 99925 35142 7)

Prague, 1953. compil p c 2000

titre du CD : Constantin Silvestri conducts Czech Philharmonic Orchestra

Joseph Haydn : 2ème concerto pour violoncelle : Rondo - Allegro (extrait)

André Navarra, violoncelle

Camerata Academia des Salzburger Mozarteums

direction : Bernhard Paumgartner

MICHEL NAVARRA - ASSOCIATION POUR LE CONCOURS ANDRE NAVARRA - 2011 (édition d'origine : PARNASS EURODISC-MUSIKPRODUKTION - 1969)

Antonin Dvorak : Concerto en si mineur : 2ème mouvement - Adagio, ma non troppo (extrait)

André Navarra, violoncelle

National Symphony Orchestra

direction : Rudolf Schwarz

TESTAMENT SBT 1204 (cb 7 49677 12042 9) compil p c 2000

Sir Edward Elgar : Concerto pour violoncelle : 4ème mouvement - Allegro, ma non troppo (extrait)

André Navarra, violoncelle

Hallé Orchestra

direction : Sir John Barbirolli

TESTAMENT SBT 1204 (cb 7 49677 12042 9) compil p c 2000

Jean-Sébastien Bach : 1ère Suite pour violoncelle seul BWV 1007 : Menuets I et II

André Navarra, violoncelle

CALLIOPE CAL 9641 (2 CD ref CAL 9641.2 - cb 3 145025 000361)

  1. p c 1987

titre du double CD : Jean-Sébastien Bach - Les 6 Suites pour violoncelle BWV 1007 à 1012 - André Navarra

Ottorino Respighi : Adagio con Variazioni (extrait)

André Navarra, violoncelle

Orchestre Philharmonique Tchèque

direction : Karel Ancerl

SUPRAPHON SU 3687-2 011 (cb 0 99925 36872 2) compil p 1994 c 2004

Aram Khatchatourian : Concerto pour violoncelle : 1er mouvement - Allegro moderato (extrait)

Orchestre National

direction : Pierre Dervaux

VOGUE VG 671 - 672013 (cb 3 072666 720131)

18/VI/1956. p c 1989

Franz Schreker : Der Geburtstag der Infantin (L'Anniversaire de L'Infante) : Die Infantin (L'Infante)

Luzerner Sinfonieorchester

direction : John Axelrod

NIMBUS RECORDS NI 5753 (cb 0 710357 575327) p c 2005

concert hommage à Lily Pastré, mardi, le 18 octobre à 20h30

Eglise Saint Cannat les Prêcheurs, rue de la République à Marseille

Musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Marseille et Pierre Morabia, piano; Emilie Pictet, soprano avec Vladik Polionov, piano et Alain Verne, orgue; Cathy Debeauvais, comédienne

au programme : Schreker, Messiaen

Musiques Interdites : 09 62 61 79 19

Manuel de Falla : 4 Pièces Espagnoles : Aragonesa

Javier Perianes, piano

HARMONIA MUNDI HMC 902099 (cb 3 149020 209929) p c 2011

titre du CD : Falla - Noches en los jardines de Espana

André NAVARRA est né le 13 Octobre 1911 à Biarritz dans une famille de musiciens.

Son père, contrebassiste, était toulousain. La musique du clan Navarra résonnait en son temps au « Bar des Américains » à Toulouse.

Très jeune, André NAVARRA montre un réel talent pour le violoncelle et commence à 9 ans ses études au Conservatoire de Toulouse. Il donne son premier concert à l’âge de onze ans. En 1924, il obtient le Premier Prix du Conservatoire de Toulouse. Dès lors, il décide de consacrer sa vie à la musique et il entre en 1926, au Conservatoire National de Paris dans la classe Jules Loeb où il obtient en 1927 un très brillant Premier Prix.

De 1929 à 1935, il est membre du « Quatuor Kretly », puis il fonde avec René Benedetti et Joseph Benvenuti, le « Trio BBN ». Il aborde la musique contemporaine, et se lie d’amitié avec Arthur HONEGGER. Soliste à l’Opéra Comique, il joue sous la direction de Richard STRAUSS, TOSCANINI, FÜRTWAENGLER.

En 1937, à Vienne en Autriche, il remporte le Premier Concours International de Violoncelle qui donne un élan à sa carrière. André NAVARRA s’impose rapidement comme l’un des violoncellistes les plus renommés de sa génération et le restera pendant près d’un demi-siècle.

Après la guerre, sa carrière de soliste se développe sur le plan international. Il se produit sur les plus grandes scènes du monde, avec les orchestres et les chefs les plus prestigieux à travers l’Europe, les Etats-Unis et l’Asie.

Sa technique d’archet, restée légendaire, a marqué de son sceau la tradition du violoncelle français.

Artiste hors du commun, interprète sensible, puissant, intuitif, André NAVARRA alliait à son immense talent des qualités de pédagogue exceptionnel : homme de cœur, c’est avec passion qu’il a formé plusieurs générations de musiciens. En 1949, il succède à Pierre FOURNIER, comme professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris, où il le restera près de trente ans. Dorénavant, sa carrière se construira entre les cours qu’il donne à l’Académie de Detmold (Allemagne), à la Hochschule für Musik à Vienne (Autriche), à la Royal School of Music of London, à l’Academia Musicale Chigiana de Sienne (Italie) et à l’Académie Maurice RAVEL de Saint-Jean-de-Luz.

C’est au milieu de ses élèves qu’il est décédé sereinement à Sienne le 30 Juillet 1988.

Les liens

Musiques Interdites concert mardi, le 18 octobre

Plaisirs d'amour par Frédéric Lodéonsur France Musique, le samedi de 14h à 16h

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.