Les Victoires de la Musique
Les Victoires de la Musique © Les Victoires de la Musique / Les Victoires de la Musique

Nous écoutons aujourd'hui les Révélations instrumentales des Victoires de la Musique Classique :

Emilie Gastaud, harpiste

Victor Julien-Laferrière, violoncelliste

Edgar Moreau, violoncelliste

Vidéo de cet enregistrement de leurs prestations du 10 janvier dernier dans le Salon d'honneur de l'Hôtel des Invalides, sur le site des Victoires de la Musique où le vote est ouvert jusqu'au 17 février à 20h. Vote par audiotel : 0892 68 22 33 (0,34 euros la minute + coûts opérateurs)

programmation musicale :

Gabriel Fauré / arrangement Pablo Casals : Après un rêve

Edgar Moreau, violoncelle; Pierre-Yves Hodique, piano

HORS COMMERCE - Enregistrement de concert Révélations des Victoires de la Musique Classique

Paris, 10/I/2013

Dmitri Chostakovitch : Sonate pour violoncelle et piano : Allegro

Edgar Moreau, violoncelle; Pierre-Yves Hodique, piano

HORS COMMERCE - Enregistrement de concert Révélations des Victoires de la Musique Classique

Paris, 10/I/2013

David Popper : Danse des elfes

Edgar Moreau, violoncelle; Pierre-Yves Hodique, piano

HORS COMMERCE - Enregistrement de concert Révélations des Victoires de la Musique Classique

Paris, 10/I/2013

Claude Debussy / arrangement Lily Laskine : Valse romantique

Emilie Gastaud, harpe

HORS COMMERCE - Enregistrement de concert Révélations des Victoires de la Musique Classique

Paris, 10/I/2013

Jean-Michel Damase : Tango

Emilie Gastaud, harpe

HORS COMMERCE - Enregistrement de concert Révélations des Victoires de la Musique Classique

Paris, 10/I/2013

François Couperin : Le Tic toc choc ou les maillotins

Emilie Gastaud, harpe

HORS COMMERCE - Enregistrement de concert Révélations des Victoires de la Musique Classique

Paris, 10/I/2013

Robert Schumann : Adagio et Allegro opus 70

Victor Julien-Laferrière, violoncelle; François Lambret, piano

HORS COMMERCE - Enregistrement de concert Révélations des Victoires de la Musique Classique

Paris, 10/I/2013

Francis Poulenc : Sonate pour violoncelle et piano : Ballabile

Victor Julien-Laferrière, violoncelle; François Lambret, piano

HORS COMMERCE - Enregistrement de concert Révélations des Victoires de la Musique Classique

Paris, 10/I/2013

Jean-Sébastien Bach : Partita en do mineur, BWV 826 : Sinfonia

Felix Raffel, piano

HSBC - PIANO CAMPUS PC 010 (cb 5 425008377575)

Piano Campus 2011 - 10ème Anniversaire

Quelques mots sur les Révélations :

Les Victoires de la Musique Classique 2013
Les Victoires de la Musique Classique 2013 © Les Victoires de la Musique / Les Victoires de la Musique
Emilie Gastaud
Emilie Gastaud © ® Philippe Dupont / ® Philippe Dupont

Emilie Gastaud, harpe

Née à Paris le 5 mars 1988, Emilie Gastaud s’est formée avec Frédérique Cambreling, puis au CNSMD de Paris avec Isabelle Moretti. Elle se produit en soliste dès l’âge de 11 ans. De 2004 à 2008, elle est 1ère harpe de l’Orchestre Français des Jeunes (OFJ) avec Jesus Lopez Cobos et Jean-Claude Casadesus, puis harpe solo du Gustav Mahler Jugend Orchester dirigé par Claudio Abbado, puis Philippe Jordan, se produisant ainsi dans les plus grandes salles d’Europe (Royal Albert Hall à Londres, Musikverein à Vienne, Köln Philharmonie, Munich...) et d’Amérique du Sud. En 2008, elle intègre l’Académie Karajan et poursuit son expérience professionnelle au sein du Berliner Philharmoniker où elle se perfectionne avec Marie-Pierre Langlamet pendant 2 ans et joue sous la direction de Sir Simon Rattle, Seiji Ozawa, Pierre Boulez, Zubin Mehta, Gustavo Dudamel, Semyon Bychkov… Emile Gastaud est actuellement co-soliste à l’Orchestre Philharmonique de Radio-France.

En tant que concertiste soliste, elle participe à de nombreux festivals : Jeunes Talents à Paris, Harpes en Avesnois, Kammermusiksalle et Schloss Bellevue de Berlin, Altenoper de Frankfort, Bilbao en Espagne... Elle se produit avec les Quatuors Navarra et Ebène, le trompettiste Romain Leleu, le flûtiste Matteo Cesari, les altistes Adrien La Marca et Jérémy Pasquier, la soprano Tatiana Probst, le harpiste Nicolas Tullier, et le percussionniste Michel Gastaud avec qui elle a créé le Duo Reflet, Harpe et vibraphone ; ils seront à l’Arsenal de Metz le 1er juin. En novembre, elle donnera les Danse Sacrée, Danse Profane de Debussy, ainsi que Le Masque de la Mort Rouge de Caplet, 4 concerts avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse.

Emilie Gastaud joue une harpe Lyon & Healy.

Prix et distinctions :

  • 3ème Prix au Concours International « Félix Godefroid » en Belgique à seulement 11 ans (1999)

  • 2ème Prix à l’unanimité au Concours International de Harpe de Lille (Concours Martine Géliot) ainsi que le Prix Spedidam pour la meilleure interprétation de la « Danse des Lutins » d’H. Renié et le Prix de la SACEM (2006)

  • 1er Prix mention très bien à l’unanimité au CNSMD de Paris (2008)

  • Mention d’honneur en finale du Concours International Lily Laskine (2008)

  • Finaliste et Bärenreiter Urtext Preiss au Concours International ARD de Munich (2009)

  • Lauréate de la fondation Cziffra (2010)

  • Diplôme de soliste, avec les félicitations du jury, pour son master à la Hochschule de Hambourg – classe de Xavier De Maistre (2010)

  • 1er Grand Prix « Ebel Preiss » (2010)

Discographie :

  • Dansons avec les cordes , œuvres de Granados, Renie, Khatchaturian, Debussy, Tournier, Falla, Jongen, Damase, Andres et textes choisis) - Emilie Gastaud, harpe et André Dussolier, récitant (Triton, 2012)

Victor Julien-Laferrière
Victor Julien-Laferrière © ® Rémy Rière / ® Rémy Rière

Victor Julien-Laferrière, violoncelle

Né à Paris le 25 juin 1990, Victor Julien-Laferrière débute le violoncelle avec René Benedetti, puis étudie au Conservatoire de Paris (2004-2008) avant de devenir en 2009 l'élève d'Heinrich Schiff à l'Université de Vienne. Parallèlement, il prend part de 2005 à 2011 à l'International Music Academy Switzerland de Seiji Ozawa.

Il a été l'invité de l'Auditorium du Louvre et la Cité de la Musique à Paris, des Sommets Musicaux de Gstaad, de l'Opéra de Dijon, des festivals de Kuhmo (Finlande), Berne (où il joue avec l'Academy of St Martin in the Fields), Besançon, Deauville, Ticino Musica à Lugano, Orangerie de Sceau, festival de l'Epau, Autunno Musicale di Caserta, entre autres. Il joue aux côtés d'Augustin Dumay, Renaud Capuçon, David Grimal, Christian Ivaldi, Alain Planès, notamment, et prend part à de nombreuses émissions pour France Musique, Mezzo TV, Radio Classique, la BBC à Londres.

Il a fondé en compagnie d'Adam Laloum et Mi-Sa Yang le trio avec piano Les Esprits, qui se produira prochainement à la Folle Journée de Nantes, au festival de Deauville et au Théâtre des Champs-Elysées et qui est en résidence à la Fondation Singer-Polignac à Paris. Il sera de retour à l'Auditorium du Louvre, aux Sommets Musicaux de Gstaad (02/2013), au festival de Deauville, apparaitra à l'EuroArt festival (02/2013) et au Martinu Hall à Prague, et se produira également dans le Concerto de Dvorak avec le South Bohemian Philharmonic Orchestra et dans le 1er Concerto de Saint-Saëns avec l'Orchestre Philharmonique de Radio-France sous la direction de Peter Oudjian au festival du Printemps de Prague.

Prix et distinctions :

  • 1er Prix et deux prix spéciaux au Concours International du Printemps de Prague 2012, en jouant le concerto de Dvorak dans la salle du Rudolfinum en finale.


Edgar Moreau
Edgar Moreau © ® Pascal Assailly / ® Pascal Assailly

Edgar Moreau, violoncelle

Né le 3 avril 1994 à Paris, Edgar Moreau commence le violoncelle à 4 ans ainsi que le piano, pour lequel il obtient son prix au Conservatoire de Boulogne-Billancourt en 2010. Il poursuit actuellement ses études au CNSMD de Paris dans les classes de Philippe Muller (violoncelle) et de Claire Désert (musique de chambre). Il a aussi étudié avec Gary Hoffman, Frans Helmerson, David Geringas et a participé à l’Académie Verbier, au projet Chamber Music Connects the World à Kronberg, avec Gidon Kremer, Andras Schiff et Yuri Bashmet … S’étant produit en soliste dès l’âge de 11 ans avec l’Orchestre du Teatro Regio de Turin, Edgar Moreau a été invité à jouer en récital en 2011 au Concert Hall du Théâtre Mariinsky et en 2012 aux festivals Ludwig van Beethoven de Varsovie, de Deauville, Montpellier Radio France, Saint-Denis, l’Orangerie de Sceaux, Pablo Casals, les Flâneries Musicales de Reims, ainsi qu’à La Folle Journée de Nantes et du Japon.

Parmi ses engagements en musique de chambre cet automne, il a été invité au Musikverein de Vienne avec Renaud Capuçon, Nicholas Angelich et Gérard Caussé.

En 2012-2013, il joue avec l’Orchestre de Cannes, le Philharmonique de Nice, le Simon Bolivar Orchestra, le Philharmonique de Moscou, de Saint Petersbourg, l’Orchestre du Théâtre Mariinsky et Valery Gergiev. Il est aussi attendu au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, aux Sommets Musicaux de Gstaad où il jouera en récital avec son pianiste, Pierre-Yves Hodique, à la Criée de Marseille en compagnie de David Kadouch et est invité par le Quatuor Modigliani aux Moments Musicaux de la Baule.

Edgar Moreau joue un violoncelle de David Tecchler de 1711.

Prix et distinctions :

  • Prix de l’Académie Maurice Ravel,
  • Lauréat du dernier Concours Rostropovitch en 2009 avec le Prix du Jeune Soliste.
  • Lauréat 2011 de la Fondation Banque Populaire,
  • 2ème Prix, à 17 ans, du XIVème Concours Tchaïkovski à Moscou en juillet 2011 sous la présidence de Valery Gergiev où il s’est vu décerner aussi le Prix de la meilleure œuvre contemporaine,
  • Révélation instrumentale classique Adami 2012,
  • Prix Jeune Soliste 2013 des Radios Francophones Publiques

parmi les prochains concerts :

Piano Campus, de demain, jeudi 24 janvier au 24 février

  • demain : concert du pianiste Felix Raffel à Pontoise - Le Dôme à 20h30

de Beethoven à la musique de films

Auditorium de Bordeaux :

  • Concerts d'ouverture demain et vendredi, les 24 et 25 janvier à 20h

Anne Gastinel, violoncelle; Choeur de l'Opéra National de Bordeaux - direction : Alexander Martin; Orchestre National Bordeaux Aquitaine - direction : Hans Graf

Debussy, Dutilleux, Ravel

  • Concerts d'inauguration officielle jeudi 31 janvier et vendredi 1er février à 20h

Bertrand Chamayou, piano; Orchestre National Bordeaux Aquitaine - direction : Kwamé Ryan

Bernstein, Saint-Saëns, Eötvös, Stravinsky, Ravel

  • Journées Portes Ouvertes tous les mercredis et samedis, du 2 février au 2 mars

Festival Présences au Grand Théâtre de Provence :

  • d'aujourd'hui, 23 janvier à dimanche, le 27 janvier.

Les compositeurs de la Méditerranée, 10 concerts, 400 Artistes, 35 oeuvres, 15 créations, dont 13 créations mondiales. Avec le soutien de Marseille-Provence 2013.

Tous les concerts sont gratuits pour les moins de 26 ans.

Grand Théâtre de Provence : 380, avenue Max Juvénal à Aix-en-Provence

Evénement(s) lié(s)

Les Victoires de la musique classique 2013

Les liens

Les Victoires de la Musique

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.