IMPORTANT : Cette émission, ainsi que celle du 21, et du 28, a été enregistrée avant le 13 novembre, ce qui explique que Juliette ne fasse pas allusion aux attentats de Paris.

Femmes d'Alger dans leur appartement par Eugène Delacroix
Femmes d'Alger dans leur appartement par Eugène Delacroix © Domaine public /Paris16

L’exotisme, c’est les autres … Mais voyez comme c’est amusant l’exotisme, c’est chacun le sien. Tenez, prenez par exemple celui qui tous les matins, sur le chemin de l’école, à la saison, a grappillé des tamarins dont il a savouré comme un bonbon, la douceur acidulée au goût de son enfance … Il y a fort à parier qu’en dehors du côté « madeleine de Proust » qui le bouleverse peut être, le tamarin n’a rien d’exotique pour lui, et il continue sûrement d’en grappiller dès qu’il en trouve sur le chemin de son bureau et peut-être que son régal à Noël c’est de s’offrir une grappe de raisin qui finit de mûrir tristement à l’étal d’un marchand de par chez lui. Là-bas.

On peut le dire : Ce qui est exotique pour moi, ne l’est donc pas pour toi.

- Jacques Brel : « Les Flamandes »

- Béla Bartók (6 danses populaires roumaines) : « 3ème Danse Roumaine » par Ivry Gitlis

- Taraf de Haïdouk : « Sirba de la Ruseanca »

- Lili Boniche : « Bambino »

- Fel Shara : « Cycle »

- 3 Mustaphas 3 : « Si vous passez par là …»

- Daniel Melingo : « Montmartre de Hoy»

- Bourvil : «Madagascar»

- D.Cravic et Les Primitifs du Futur : « Valse Hindoue »

- Lili Laskine et Jean Pierre Rampal : «Kojo No Tsuki »

- Huun Huur Tu : « Chiraa-Khoor »

- Crea Aulnay : « L’Homme Blanc »

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.