IMPORTANT : Cette émission, a été enregistrée avant le 13 novembre, ce qui explique que Juliette ne fasse pas allusion aux événements.

Epicerie bazar
Epicerie bazar © Licence: CC0 Public Domain / FAQ / mnplatypus

Au début de son histoire l’épicier vendait peut être des épices, mais il avait surtout le droit de fabriquer les bougies ! Ensuite, il a vendu le tout venant comestible. Lait, sucre, sel, café … jusqu’à ce que la grande distribution change la donne, là, l’épicier est devenul’arabe du coin, même s'il est chinois. Ah stéréotype ! Bref dans une épicerie digne de ce nom, on ne trouve pas que de l’alimentaire, mais des allumettes, du liquide vaisselle et du PQ. Les québecois appellent ça un dépanneur et c’est quand même plus sympa. Disons que ce soir ce sera plutôt bazar : que voilà un joli mot : bazar ! Une belle rime à bizarre !

- Charles Trenet : « Dans les pharmacies »

- Lucho Gattica : « Moliendo Cafe »

- Geneviève Bilodeau : « Tout l’monde a la grippe »

- Yundi Li : « La Campanella » de Liszt

- Jacques Higelin : « Cigarette »

- Julie andrews et Dick Van Dyke : « Supercalifragilisticexpialidocious »

- Rita Pavone : « Supercalifragilisticexpialidoso »

- Pierre Henry : « Bidule en Ut »

- Francis Blanche : « Général à Vendre »

- Dolly Parton : «White Limozeen »

- Marianne Faithfull : «The Ballad Of The Soldier’sWife »

- Jean-Marie de Kervadec : «Juliette Nour »

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.