Cette semaine, on prend la crème solaire et Les Brillants, tome 2 de Marcus Sakey. Et voici pourquoi.

Un Monde Meilleur
Un Monde Meilleur © Marcus Sakey

Le fossé s’agrandit entre les normaux et les Brillants. Les normaux, c’est 99% de la population mondiale. Les Brillants, c’est le reste, ce petit 1% d’hommes et de femmes nés avec des dons hors du commun : passer inaperçu dans une foule, pressentir avec certitude les pensées et les mouvements d’autrui, posséder des réflexes surhumains, être doté d’un sens aigu de la stratégie… Et chaque camp a ses extrémistes : les normaux qui ont peur d’être dépassés par l’intelligence des Brillants, et les Brillants qui craignent d’être parqués comme des bêtes de foire, ou mis en esclavage..

L’embrasement entre les deux communautés est proche. Les xénophobes, qu’ils soient normaux ou Brillants, vont tout mettre en œuvre pour anéantir l’adversaire. C’est d’ailleurs la seule chose sur laquelle ils soient d’accord.

Merci à Charlotte Baillon pour les lectures.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.