Les cachalots murmurent à ses oreilles. Les requins dansent avec lui. Les algues l'accueillent à chaque plongée. François Sarano, docteur en océanograhie et plongeur professionnel, est l'interlocuteur de la biodiversité sous-marine. Il nous entraîne dans les abysses des océans au rythme des flots radiophoniques...

La biodiversité sous-marine
La biodiversité sous-marine © Getty / George Pachantouris

François Sarano à l'eau !

Après quelques années de professorat dans le secondaire où il enseignait les sciences naturelles, François Sarano se dirige vers un doctorat d'océanographie mené entre les facultés de Marseille et de Poitiers avec l'Institut des pêches. 

Très rapidement, il embarque à bord de la "Calypso" du Commandant Cousteau dont il suit les périples durant une dizaine d'années. A bord, il découvre la nécessité de transmettre ses recherches au grand public.

Au fil des années, il organise plusieurs plongées pour effectuer des recherches sur la biodiversité sous-marine, plus particulièrement sur les espèces de cachalots et de requins dont il tire plusieurs films, des quatre documentaires Le peuple des Océans au Clan des Cachalots (Arte, 2019), en passant par Méditerranée, le royaume perdu des requins (2013), Danse avec les dauphins (France 2, 2015) ou encore Les Géants des mers (France 2, 2017).

Il a enfin lancé en 2002 l'association "Longitude 181" qui oeuvre à la sensibilisation des publics face à la découpe des ailerons de requins par exemple, tout en sollicitant des réactions de la part de l'Etat.

Qu'est-ce que l'océan ?

A cette très vaste question que François Sarano préfère éluder pour ne pas sombrer dans des informations hermétiques, on peut davantage définir l'océan en termes du sensible et de vivant.

Nul snobisme sous-marin et nulle altérité, le scientifique est un véritable amoureux des cachalots et des requins. Les premiers l'entraînent dans leur intimité tandis qu'il écoute avec attention les seconds.

En réalité, ses interactions démontrent à quel point l'observation de la biodiversité sous-marine permet de repenser les liens entre les individus, dénués de distinction.

Par ailleurs, l'océan est un espace extrêmement pollué et attaqué par les actions humaines... Les cachalots avaient disparu lors de ses plongées, inquiétés par les chasses. Les requins demeurent massacrés pour leur chair.

Or, François Sarano croit en une mer résiliente, en partie grâce à la modification de nos comportements.

Chronique

Isabelle de Gaulmyn pour "La Croix" : Au-delà de cette limite, votre planète n'est plus valable...

Pour participer 

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, Twitter, et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.  
►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos questions et vos réactions.

Aller plus loin

En mars dernier, François Sarano était l'invité de Mathieu Vidard dans la Terre au carré. L'occasion pour nous de l'interroger dans cette vidéo :

Ce jeune cachalot est venu nous offrir une danse et a tenté de m'apprivoiser

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.