Avec le projet "Frenchy", Thomas Dutronc fait le tour du monde avec ses reprises de chansons françaises. Il explore sa jeunesse musicale corse, l'influence anglaise et ses collaborations internationales en compagnie d'Elodie Font.

Thomas Dutronc en 2019 en Corse
Thomas Dutronc en 2019 en Corse © AFP / PASCAL POCHARD-CASABIANCA

Le chanteur Thomas Dutronc porte à France Inter sa guitare, mais pas seulement. Au rythme de jazz, il nous fait voyager à travers sa jeunesse musicale et la chanson française. 

Son dernier projet nous amène autour du globe et surtout aux Etats-Unis. Lorsque que Donald Trump fait du French bashing avant l'élection de 2016, Thomas Dutronc saisit la balle au bond pour son nouveau projet: reprendre ces chansons françaises qui ont fait le tour du monde et célébrer la musique de son pays. Et alors, qui mieux d'Iggy Pop et Diana Krall, entre autres, pour l'accompagner dans cette aventure? 

J'ai envie de voyager avec la musique. Quand on joue, on se rencontre naturellement. 

Son projet Frenchy, sorti en juin 2020,devient un album cosmopolite avec 14 monuments du répertoire de la chanson française revisités en sauce jazzy. La genèse? Explorer l'ailleurs, l'étranger qui peut se cacher derrière ces morceaux de musique.

Un peu de guitare et un peu de Corse

Le fils de Françoise Hardy et Jacques Dutronc nous embarque pour un voyage à travers ses découvertes musicale, dont le swing manouche, et les lieux qui ont marqué sa carrière. D'abord et avant tout la Corse, où il a fait ses premières armes et où il se sent "chez lui". 

C'est une histoire d'amour. Elle est devenue "ma terre" au sens propre du terme: les insectes, la rivière, le vent, tout m'est familier.

Terre d'adoption que le guitariste aime rejoindre pour échapper à la frénésie parisienne, comme l'indique son célèbre morceau J'aime plus Paris (2007), la Corse l'inspire et l'accueil comme une musique bien composée. 

C'est trop beau la Corse pour l'improviser.

Thomas Dutronc sera en concert à La Cigale à Paris les 2 et 3 octobre prochains.  

La lecture de Thomas Dutronc

Un texte de Charles Aznavour, offert à Thomas Dutronc: 

Ma guitare a la voix de ses gens du voyage répondants à l'appel venu de l'horizon   Son chant vient de loin, très loin du fond des âges, elle va sans repos égrenant ses chansons   Quelle soit de Russie, d'Hongrie ou d'Espagne, refoulée aux frontières, éternelle hors la loi   Survivant malgré tout elle bat la campagne, mélodies sur ses cordes et notes au bout des doigts

Le message de Thomas Dutronc

Aimez-vous les uns les autres, bordel! 

Coup de fil à un voyageur: à cheval avec Gaspard Koenig 

Le philosophe Gaspard Keonig traverse l'Europe de Bordeaux à Rome en suivant l'itinéraire de l'humaniste Michel de Montaigne. En train, en voiture, en bus? Non, en autonomie sur sa jument Destinada, dont il se prend soin avant et après avoir parcouru entre 25 et 30 km chaque jours.

A travers la France, l'Allemagne, la Suisse et l'Italie, Gaspard Koenig est sur le traces de l'humaniste dans un contexte similaire au XVIème siècle, quand l'Europe était troublée par la peste. Il se trouve actuellement dans le Berry et il nous passe un coup de fil en direct! 

La vie sur les routes: le témoignage de Jeremy 

Jeremy Blahay, photographe et réalisateur, nous raconte son aventure au Groenland. Appareil à la main, il se retrouve au plein milieu de paysages majestueux, là où "les icebergs craquent et chantent". 

Un pas de trop sur ne falaise le fait glisser et chuter dans les eaux gelées avec son matériel, qui raconte à sa façon cette nature d'antan. 

Appel à témoignages : cartes postales sonores 

Chacun sa route est à la recherche de témoignages de gens qui ont vécu un voyage particulier, une fugue, un faux départ, une évasion. Envoyez-nous vos récits ou vos idées à l'adresse: elodie.font@radiofrance.com

Réagissez, commentez et posez vos questions sur l'application de France Inter, sur Twitter ou sur le compte Instagram de l'émission.  
 

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.