Le sociologue Didier Eribon nous fait visiter les coins cachés des constructions sociales: du milieu ouvrier aux transfuges de classe, en passant par la sélection scolaire et son enfance à Reims.

Débattre autour des différentes constructions sociales. Avec le sociologue et philosophe Didier Eribon
Débattre autour des différentes constructions sociales. Avec le sociologue et philosophe Didier Eribon © AFP / JAN HAAS / PICTURE ALLIANCE / DPA

C'est une route sociale qu'on trace aujourd’hui à Chacun sa route. Elle descend vers Paris et son protagoniste est Didier Eribon, philosophe et sociologue. 

Il retrace son chemin à partir de son enfance. Fils d'un père ouvrier et d'une mère femme de ménage, il s'intéresse très tôt à la philosophie et à la littérature, notamment celle communiste. 

Chez moi on lisait très peu et j'ai découvert par mes propres moyens Simone de Beauvoir.

Trotskiste et homosexuel, il sent qu'une rupture éclate entre lui et sa famille à partir de ses 13 ans. Il quitte donc "un milieu homophobe" et sa ville natale, Reims, marqué par le sentiment d'être différent.  Il n'y mettra plus jamais pied pendant les vingt années suivantes. 

Culpabilité, légitimité et honte se mêlent sur le parcours de Didier Eribon. Il explore sa nouvelle vie à Paris avec un sentiment d'être exilé de sa terre natale. 

J'ai fait un voyage social de Reims à Paris. 

Deux ans après la mort de son père, il participe à une conférence à Yale. C'est à ce moment, dans une des universités les plus prestigieuses au monde, qu'il se rend compte du décalage entre sa carrière académique et son histoire familiale. 

Il se livre donc à une analyse sociologique, et forcement politique, du transfuge de classe, dans Retour à Reims (2009): 

Quand j'ai quitté ma ville j'avais honte de ce milieu, mais quand j'ai écrit Retour à Reims j'ai eu honte d'avoir honte. 

Son livre _La société comme verdict_. Classes, identités, trajectoires, sorti en 2013, sera rééditée en septembre pour Flammarion. 

Appel à témoignages : cartes postales sonores 

Chacun sa route est à la recherche de témoignages de gens qui ont vécu un voyage particulier, une fugue, un faux départ, une évasion. Envoyez-nous vos récits ou vos idées à l'adresse: elodie.font@radiofrance.com

Réagissez, commentez et posez vos questions sur l'application de France Inter, sur Twitter ou sur le compte Instagram de l'émission.  

Les invités
Programmation musicale
  • Petit Prince
    Petit PrinceJsp2020
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.