Dix clips, dix villes, dix réalisateurs : le jeune rappeur français Lord Esperanza nous amène en voyage avec son dernier projet "Dans ta ville!"

Théodore Desprez "Lord Esperanza" au Festival de Sziget, août 2019, Budapest, Hongrie
Théodore Desprez "Lord Esperanza" au Festival de Sziget, août 2019, Budapest, Hongrie © Getty / Didier Messens / Contributeur

Il est 14h00 sur France Inter. Vous êtes dans le vol numéro 20 de la compagnie Lo'Rways.  Le commandant Lord Esperanza vous donne la bienvenue à bord. On décolle!  

Le jeune rappeur parisien figure en commandant de bord sur la photo de son nouvel album Dans ta ville! Ep. II, sorti le 17 juillet 2020. Rythmé par des bruits de check-in dans un avion, son dernier projet rassemble 12 collaborations internationales aux quatre coins du monde.  

Ce projet est la preuve qu'il n'y a plus de frontières.

Du Maroc à l'Allemagne, en passant par la Corée du Sud et la République Tchèque, Lord Esperanza fait escale dans plusieurs villes grâce à des contacts de label, des connaissances personnelles et...des messages Instagram

Né en 1996, il rencontre le rap dans sa jeunesse avec la Sexion d'Assaut, MC Solaar et Doc Gynéco. Il grandit dans une famille mélomane et apprend le piano pendant 10 ans avant de s'initier au rap. Premier succès avec le titre Drapeau noir (2017). 

Au micro de Chacun sa route, il nous embarque pour son vol personnalisé. Direction: son enfance, le métro, l'amour et même The Doors. 

En 2017 j'avais peur de prendre un avion pour le Cambodge. J'ai appelé ma mère qui m'a dit: "De quoi as-tu peur? Ton destin est beaucoup trop grand pour se cracher en avion". 

La lecture de Lord Esperanza 

Un extrait du livre Petit Pays de Gaël Faye: 

Dès le poste-frontière, on changeait de monde. La retenue burundaise laissait place au tumulte zaïrois. Dans cette foule turbulente, les gens sympathisaient, s'interpellaient, s'invectivaient comme dans une foire au bétail. Des gosses bruyants et crasseux lorgnaient les rétroviseurs, les essuie-glace et les jantes salies par les éclaboussures de flaques d'eau stagnantes, des chèvres se proposaient en brochettes pour quelques brouettes d'argent, des filles mères slalomaient entre les files de camions de marchandises et de minibus collés pare-chocs contre pare-chocs pour vendre à la sauvette des œufs durs à tremper dans du gros sel et des arachides pimentées en sachet, des mendiants aux jambes tirebouchonnées par la polio réclamaient quelques millions pour survivre aux fâcheuses conséquences de la chute du mur de Berlin et un pasteur, debout sur le capot de sa Mercedes bringuebalante, annonçait à tue-tête l’imminence de la fin des temps avec, à la main, une bible en swahili reliée en cuir de python royal. 

Appel à témoignages : cartes postales sonores 

Chacun sa route est à la recherche de témoignages de gens qui ont vécu un voyage particulier, une fugue, un faux départ, une évasion. Envoyez-nous vos récits ou vos idées à l'adresse: elodie.font@radiofrance.com

Réagissez, commentez et posez vos questions sur l'application de France Inter, sur Twitter ou sur le compte Instagram de l'émission.  

Les invités
Programmation musicale
  • Polo & PanFeel good (radio edit)2020
  • RACHID TAHA
    RACHID TAHAAnsit2019
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.