Accusé par les services secrets russes, Yoann Barbereau, ancien directeur de l'Alliance française d'Irkoutsk, est arrêté et enfermé en prison. Cet amoureux de la Russie s'évade et trouve refuge dans l'ambassade française de Moscou. Ce n'est que la première étape d'un long voyage.

paysage de Sibérie, 5 janvier 2011
paysage de Sibérie, 5 janvier 2011 © Radio France / ManuB

Yoann Barbereau découvre la Russie lors d'un volontariat international en 2003. Les deux années passées à Rostov-sur-le-Don marquent la rencontre avec sa future femme et avec un pays qui ne le quittera plus. 

En 2012, ce Nantais de 33 ans s'envole pour Irkoutsk, sur les bords du lac Baïkal, pour commencer sa nouvelle mission de directeur de l'Alliance française locale. Il enchaîne les rendez-vous à droite et à gauche et découvre des paysages glaciaux.  

La première image d'Irkoutsk est une ville prise dans la glace. 

Jusqu'au jour où il découvre un côté moins sympathique de la Russie : le Kompromat. Des hommes masqués l'arrêtent à son domicile et l'emportent avec eux pour une prétendue accusation de pédophilie. 

Les services de renseignement, l’arrestation : pour moi c'était la trace d'un folklore d'autres temps. 

Pourquoi ? La question reste sans réponse alors qu'Yoann Barbereau passe 71 jours en prison, trois semaines en hôpital psychiatrique et puis 17 mois en résidence surveillée dans l'attente de son procès. 

Ce n'est que le début d'un périple qui le portera à s'évader pour rejoindre l'ambassade française à Moscou... avant de traverser illégalement la frontière avec l'Estonie et conclure son aventure en France. Il raconte son incroyable histoire dans un livre, Dans les geôles de Sibérie, sorti le 12 février 2020.  

Le lecture de Yoann Barbereau 

Extrait du livre L’aventure, l’ennui, le sérieux de Vladimir Jankélévitch : 

"La tentation de l’aventure est donc la tentation typique. L’homme passionné par la passionnante insécurité de l’aventure, par le passionnant aléa de l’avenir est dans la situation passionnelle de ces amants frénétiques qui ne peuvent ni vivre ensemble ni vivre séparés : ensemble ils se battent, ils ne se supportent pas ; séparés, ils languissent et aspirent de nouveau à leur symbiose confuse. Ils s’adorent et se détestent l’un l’autre. Ils ne savent pas ce qu’ils veulent, dit-on. En réalité, ils sauraient bien ce qu’ils veulent, mais ce qu’ils veulent est impossible, irréalisable et plus qu’humain ; ce n’est pas la volonté qui est contradictoire, ce sont les choses voulues qui se contredisent. [...] L’homme brûle de faire ce qu’il redoute le plus."

Le message de Yoann Barbereau

Soyez follement libres comme je l'étais quand je risquais ma peau ! 

La vie sur les routes : le témoignage d'Estelle 

Estelle Gapp n'est pas une grande voyageuse, pourtant, elle est partie en Sibérie sur les traces de la fille de Marina Tsvetaïeva, poétesse russe du XXème siècle. Elle plonge ainsi dans la vie d'Ariadna Efron, surnommée Aya, et, malgré son amour pour la littérature, elle se retrouve sans mot.

"Je suis partie trois semaine et ça m'a pris trois mois pour m'en remettre" raconte l'autrice du livre Je t'aime affreusement, qui retrace d'Ariadna Efron. 

Appel à témoignages : cartes postales sonores 

Chacun sa route est à la recherche de témoignages de gens qui ont vécu un voyage particulier, une fugue, un faux départ, une évasion. Envoyez-nous vos récits ou vos idées à l'adresse: elodie.font@radiofrance.com

Réagissez, commentez et posez vos questions sur l'application de France Inter, sur Twitter ou sur le compte Instagram de l'émission.  

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.