La période de confinement a été synonyme d’amélioration de la qualité de l’air en raison d’une baisse du trafic routier : plus léger, plus frais, plus pur. La pollution de l’air est un véritable enjeu environnemental dont se charge l’association Airparif qui contrôle sa densité. Karine Léger nous expose les enjeux.

Le ballon d'Airparif au-dessus des toits de la capitale en mai 2020
Le ballon d'Airparif au-dessus des toits de la capitale en mai 2020 © AFP / Joel Saget

Directrice d’Airparif, Karine Léger est ingénieure de formation et spécialiste des problématiques relatives à l’environnement.

Depuis 2001, elle exerce différentes fonctions dans cette association, de la communication aux opérations digitales pour établir des contacts avec les publics et favoriser leur sensibilisation. Par le développement des innovations en digital, l’association souhaite étendre ses actions au niveau du domaine international.

Surveiller, informer, comprendre : les missions d’Airparif

Association indépendante qui dialogue avec l’Etat et les pouvoirs publics en accordant un droit de parole équitable à chacun, Airparif a été créée en 1979 dans le but de surveiller notre qualité de l’air, d’informer les citoyens et de comprendre les phénomènes relatifs à la pollution. Elle fait par ailleurs partie d’Atmo-France, une fédération qui regroupe des associations mettant en valeur la surveillance de la qualité de l’air.

Tous les jours, Airparif publie sur son site la qualité de notre air en Ile-de-France en lien avec la météo qui atténue autant qu’elle amplifie parfois les phénomènes de pollution.

Recenser les sources de pollution et les polluants atmosphériques

Airparif établit également un liste des activités humaines provoquant des sources de pollution, tels que le secteur résidentiel et tertiaire, les transports routiers, aériens, ferroviaires et fluviaux, le traitement des déchets, les chantiers, l’agriculture, etc. 

Parmi les polluants atmosphériques, elle compte certes tout type de particules et métaux lourds, et évidemment les oxydes d’azote, le monoxyde de carbone…

Une association modèle pour repenser nos rapports à l’air ?

L’air condense plusieurs enjeux environnementaux et sociaux, de la santé des citoyens à un accès égal à l’air propre et pur. Plusieurs défis sont à relever à l’aube des années 2020 en lien avec le réchauffement climatique et l’urbanisation avec une forte densité de population. Une augmentation des gaz à effet de serre seraient à envisager mais un maître mot règne pour redonner espoir : la résilience !

Karine Léger œuvre par ailleurs avec Airparif au déploiement de technologies pour accompagner la réglementation des polluants. Airlab, par exemple, draine des solutions innovantes, stimule les projets et gère les financements.

Déjà des modifications du paysage urbain en Ile-de-France permettent de favoriser un air plus sain. Les défis sont enfin internationaux, avec une prise en compte générale des accès à l’air propre.

Retrouvez la chronique de 

  • Emmanuelle Vibert de "We demain" : Des droits pour la nature

La programmation musicale du jour

ROSALIA & TRAVIS SCOTT - TKN : Cut - Cut

Pour participer 

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, Twitter, et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.  
►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos questions et vos réactions.

La programmation musicale du jour

Les invités
Programmation musicale
  • ROSALIA & TRAVIS SCOTT
    ROSALIA & TRAVIS SCOTTTKN2020
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.