Ex-candidate à la présidentielle, avocate engagée contre l'évasion fiscale et protagoniste de l'affaire Elf : Eva Joly retrace la route de son arrivée en France depuis sa terre natale, la Norvège, entre anecdotes et plusieurs langues.

Retour aux sources avec Eva Joly
Retour aux sources avec Eva Joly © Maxppp / Thibaud MORITZ / IP2 PRESS

A 20 ans, elle embarque pour la France et quitte les côtes de son pays. Pleine de confiance, elle ne sait pas qu'elle restera loin de sa terre natale durant 37 ans. L'histoire d'Eva Joly commence sur un bateau...et n'est pas prête de s'arrêter.

Ancienne eurodéputée Europe Ecologie Les Verts (EELV) et candidate à la présidentielle en 2012, Eva Joly a été une femme pionnière dans le domaine de la justice. 

Toute ma vie j'ai souvent été une des premières femmes.

Elle apprend le droit et exerce plusieurs métiers en justice avant de devenir le premier juge à envoyer en prison un grand patron français, Loïk Le Floch-Prigent, dans la cadre de l'affaire Elf. Devenue ainsi une personnalité publique, elle signe également la mise en examen de Roland Dumas, Président du Conseil constitutionnel.

En compagnie d'Elodie Font, elle laisse entrevoir derrière sa robe de juge son enfance et son arrivée en France, Bescherelle à la main, dans les années 1960. Norvégienne et française à la fois, elle garde aujourd'hui un pied à Paris et une maison sur l'île de Groix, en Bretagne, pas loin de sa famille.  

Pour moi on appartient là où sont nos enfants.

A 76 ans, elle exerce encore en tant qu'avocate et continue de mener son combat pour la réforme de la fiscalité des entreprises.  

La lecture d'Eva Joly

Un extrait du livre, Les années, d'Annie Ernaux : 

Le progrès était l'horizon des existences. Il signifiait le bien-être, la santé des enfants, les maisons lumineuses et les rues éclairées, le savoir, tout ce qui tournait le dos aux choses noires de la campagne et à la guerre. Il était dans le plastique et le Formica, les antibiotiques et les indemnités de la sécurité sociale, l'eau courante sur l'évier et le tout-à-l'égout, les colonies de vacances, la continuation des études et l'atome. Il faut être de son temps, disait-on à l'envi, comme une preuve d'intelligence et d'ouverture d'esprit. en classe de quatrième, les sujets de rédaction invitaient à composer sur "les bienfaits de l'électricité" où à écrire une réponse à "quelqu'un qui dénigre devant vous le monde moderne". Les parents affirmaient : les jeunes en sauront plus que nous. 

Le message d'Eva Joly 

Soyez présents dans l'actualité et n’arrêtez pas d'agir! 

La vie sur les routes: le témoignage d'Estelle 

Un choc esthétique entre une beauté inouïe et la relique d'un fléau : Estelle nous amène cette fois-ci en Sibérie. Elle marche dans une forêt et découvre une rivière d'eau pure et une plage immaculée. Un paradis aux portes de l'enfer. 

Le documentaire d'Estelle Gapp, intitulé Je suis allée en Sibérie pour écouter les arbres crier et réalisé par Manoushak Fashahi, sera diffusé sur France Culture à la rentrée. 

Appel à témoignages : cartes postales sonores 

Chacun sa route est à la recherche de témoignages de gens qui ont vécu un voyage particulier, une fugue, un faux départ, une évasion. Envoyez-nous vos récits ou vos idées à l’adresse : elodie.font@radiofrance.com

Réagissez, commentez et posez vos questions sur l'application de France Inter, sur Twitter ou sur le compte Instagram de l'émission.  

Programmation musicale

  • SHIRLEY BASSEY - Light my fire
  • BAXTER DURY - Carla's got a boyfriend
  • CHEVALREX - Providence
Les invités
  • Eva JolyFemme politique française (EELV) - Députée européenne (Groupe Verts-ALE)
Programmation musicale
  • TEDI PAPAVRAMISonate n°1 en sol min BWV 1001 : Adagio2012
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.