Christine Gonzalez nous fait entrer dans la chambre d'adolescence de l'écrivaine Annie Ernaux, 17 ans en 1957.

Annie Ernaux en 1983
Annie Ernaux en 1983 © Getty / Sophie Bassouls

Et nous voilà sur le point d'entrer dans la chambre d'ado de l'écrivaine Annie Ernaux. Elle qui estime que sa vie est d'une banalité totale. Mais c'est précisément cette banalité qui l'intéresse et qui nourrit sa matière littéraire, son œuvre littéraire. Entrons avec elle dans la banalité de l'adolescence. L'ennui, l'attente peut-être, mais aussi les rêves. 

Annie Ernaux a participé à l’ouvrage collectif La Bataille du Rail – Cheminots en grève, écrivains solidaires, aux éditions Don Quichotte (paru en juin dernier)

Programmation musicale 

  • Sidney Bechet, "Si tu vois ma mère"
  • Charlotte Gainsbourg, "Kate"
  • Miles Kane, "Loaded"
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.