Robert Charlebois
Robert Charlebois © MaxPPP

En 1968, Robert Charlebois ,Louise Forestier , Mouffe et Yvon Deschamps créent le mythique spectacle L’Osstidcho . Ces jeunes étudiants de l’École nationale de théâtre font un pied de nez au répertoire français qu’on leur a enseigné. Ils ne craignent pas les foudres des bien-pensants et osent présenter un spectacle en joual dont le titre est tout à fait blasphématoire.

On parle enfin sur scène comme on parle dans la rue. L’Osstidcho a l’effet d’un Big Bang culturel. La même année, Robert Charlebois remporte le prix d’interprétation au Festival de Spa en Belgique . Un an plus tard, il est invité à l’Olympia de Paris. Devant les huées de spectateurs venus applaudir la vieille chanteuse Georgette Plana , Charlebois alimente son mythe d’enfant terrible. Il interrompt abruptement le spectacle, les rumeurs courent et s’amplifient. On raconte qu’il a craché sur le public parisien et lancé sa batterie dans la salle.

►►► Retrouvez l'univers de Robert Charlebois

►►► Retrouvez le site des Radios Francophones Publiques

(ré)écouter Charlebois, par-delà Lindberg Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.