Un invité vient partager les livres de son enfance, adolescence, âge adulte, et son livre de l'été ! Un portrait littéraire à travers les livres qui ont marqué sa vie...

Raphaël Glucksmann au Salon du Livre de Paris 2017
Raphaël Glucksmann au Salon du Livre de Paris 2017 © AFP / CHRISTOPHE BONNET / Citizenside

Intellectuel engagé dans la lutte contre le déclinisme et les pensées réactionnaires, Raphaël Glucksmann est l'invité de Chassé/Croisé. Fils du philosophe de mai 68, André Glucksmann, il a été documentariste (Tuez-les tous ! documentaire sur le génocide rwandais sorti en 2004) et conseiller du président géorgien Saakachvili. Il publie Génération gueule de bois –Manuel de lutte contre les réacs aux éditions Allary en 2015. Il revient en 2016 avec Notre France – Dire et aimer ce que nous sommes, un ouvrage qui rappelle la tradition de cosmopolitisme et d'accueil en France, toujours aux éditions Allary. Raphaël Glucksman... et les livres de sa vie :

Chapitre 1, l'enfance

L'Iliade et L'Odyssée, d'Homère “que me lisaient mon père pendant toute mon enfance” : Épopée de la Grèce Antique, L'Iliade conte la guerre de Troie, dans laquelle s'affrontent les Grecs et les Troyens, chaque camp étant aidé par des divinités mythologiques comme Athéna, Poséidon ou Apollon. L'Iliade s'ouvre sur la dernière année du conflit, depuis neuf ans les Grecs assiègent Troie et mènent des combats au pied de la ville sans parvenir à y pénétrer. L'épisode le plus connu de la guerre reste le cheval de bois, rempli de combattants, déposé comme un cadeau des Dieux aux portes de la ville et introduit par les Troyens eux-mêmes à l'intérieur de la cité. La ruse fut inventée par Ulysse, qui se trouve être le personnage principal de L'Odyssée. Dans cette deuxième épopée antique attribuée à Homère, ce dernier se concentre sur le personnage d'Ulysse. L'Odyssée s'ouvre après l'épisode de la guerre de Troie où il a joué un rôle déterminant, et suit le douloureux voyage du retour d'Ulysse. Le héros mettra dix pour à revenir sur son île d'Ithaque pour y retrouver son épouse Pénélope et son fils Télémaque. Son voyage en mer est chevauché d'embûches et de mésaventures et de rencontres avec des créatures mythologiques : Calypso, Circée, les cyclopes, les sirènes... et des divinités en colère.

Chapitre 2, l'adolescence

La Chartreuse de Parme, de Stendhal (1839) : L’une des œuvres les plus connues de Stendhal avec Le Rouge et le Noir, La Chartreuse de Parme est grand ouvrage politique mêlée à une comédie humaine et un itinéraire spirituel. L’auteur mêle événements historiques réels : Napoléon Bonaparte, la bataille de Waterloo… avec une Italie fantasmée autour du personnage de Fabrice Del Dongo et de ses aventures. Jeune héros romantique et chevaleresque, Fabrice va très vite déchanter en découvrant la réalité des champs de bataille, et va paradoxalement trouver son paradis en prison… tombé fou amoureux de la fille du gouverneur du pénitencier Clélia Conti.

Pour qui sonne le glas, d’Ernest Hemingway (1940) : Roman d'inspiration autobiographique, Ernest Hemingway relate ici son vécu de journaliste pendant la guerre civile espagnole à travers le personnage de Robert Jordan, un jeune professeur américain engagé dans les Brigades internationales et envoyé en Castille pour faire sauter un pont. Il rejoint un groupe de partisan antifascistes cachés dans les montagnes, prépare son attaque, partage le quotidien de ces guérilleros et tombe amoureux de l'une des résistantes.

Chapitre 3, l'âge adulte

La Promesse de l'aube, de Romain Gary (1960) : Roman autobiographique de Romain Gary. Aviateur, diplomate et romancier français... il fut l'un des plus importants écrivains de la seconde moitié du XXème siècle. Il signat plusieurs romans sous un nom d'emprunt, dont Emile Ajar, et reste le seul romancier à avoir reçu de prix Goncourt à deux reprises, sous deux pseudonymes. Ici Romain Gary raconte son enfance en Russie, en Pologne, sa relation avec sa mère qui porte un amour et une foi inconditionnels et étouffants en son fils. Puis son adolescence à Nice, le luxe et la pauvreté qu'il a connus tour à tour, sa relation on dur apprentissage d'aviateur. Et dans une troisième et dernière partie, ses aventures de guerre en France, en Angleterre, en Éthiopie, en Syrie, en Afrique Équatoriale, et ses correspondances avec sa mère.

Les Frères Karamazov, de Fiodor Dostoïevski (entre 1879 et 1880) : Dernier roman de l'écrivain russe, et pour le moins dramatique, ce livre raconte l'histoire d'un parricide. Traité sous l'angle du roman policier mais aussi du drame spirituel, il fait s'affronter différentes visions de la morale et une Russie moderne. Dostoïevski explore des thèmes philosophiques et existentiels tels que Dieu, le libre arbitre, la foi, le doute et la raison. Depuis sa parution, le libre a été acclamé par des personnalités comme Freud et Einstein.

Chapitre 4, le livre de l'été

Les Misérables, de Victor Hugo (1862) : Roman emblématique de la littérature française, il décrit la vie de miséreux dans Paris et la France provinciale du XIXème siècle. Œuvre historique, sociale et philosophique sur la nature humaine, le récit s'organise autour du personnage de Jean Valjean, ancien bagnard, depuis sa sortie de prison en 1815 jusqu'à sa mort en 1933. Ses aventures croisent celles de Fantine, ouvrière et mère célibataire, obligée de confier sa fille Cosette à des inconnus ; Cosette elle-même traitée comme une esclave par la famille des Thénardier ; le jeune Marius qui tombe amoureux d'elle et s'engagera sur les barricades lors de l'insurrection de 1832 ; et Gavroche, un gamin de Paris tué alors qu'il chantait sur une barricade.

Le libraire

Vladimir Moscovici de la librairie Au fil des mots, à Blagnac, en Haute-Garonne (région Occitanie).

  • Le best-seller : Le Liseur 6h27,de Jean-Paul Didierlaurent (2014 – éditions Au Diable Vauvert) : Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d'une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500. Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à voix haute dans le RER de 6H27 les quelques feuillets qu'il a sauvé la veille de la destruction, le mastodonte mécanique dont il est le servant. Un jour, Guylain découvre les textes d'une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie...
  • Le coup de coeur : La Couleur du lait, de Nell Leyshon (2012 – éditions Libretto) : En cette année 1831, Mary, une fille de 15 ans entame le tragique récit de sa courte existence, une vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset entre un père brutal et une mère insensible et sévère. Simple et franche, lucide et impitoyable, elle raconte comment un été sa vie a basculé lorsqu'on l'a envoyée travailler chez le pasteur Graham, afin de servir et tenir compagnie à son épouse, femme fragile et pleine de douceur. Avec elle, elle apprend la bienveillance, et avec le pasteur elle découvre les richesses de la lecture et de l'écriture, mais aussi l'obéissance, l'avilissement et l'humiliation. Finalement, l'apprentissage prodigué ne lui servira qu'à écrire noir sur blanc sa fatale destinée et son implacable confession.
Raphaël Glucksmann et Mathias Deguelle
Raphaël Glucksmann et Mathias Deguelle © Radio France / Véra Lou Derid

'Les Misérables', c'est un livre sur toutes les révolutions qui ont été les matrices de la pensée française

Dédicace de Raphaël Glucksmann à l'émission Chassé Croisé
Dédicace de Raphaël Glucksmann à l'émission Chassé Croisé © Radio France / Véra Lou Derid

En partenariat avec la Revue PAGE des libraires

Retrouvez le numéro de la rentrée chez votre libraire !
Retrouvez le numéro de la rentrée chez votre libraire !

Générique de l'émission : RATATAT "Countach" - Album Magnifique - Because Music - 2015 / compositeurs : Evan Mast - Mike Stroud

Programmation musicale:

  • Est-ce que tu m'aimes ?, Jil Caplan
  • Feu, Fishbach
  • A nickel and a nail, Don Bryant
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.