Le mob muséum est sans doute l'endroit le plus étonnant de Las Vegas puisqu'il nous y raconte comment la ville a dû sa célébrité à la mafia.

Le National Museum of Organized Crime and Law Enforcement (Musée National du Crime Organisé et de l’Application de la Loi) ou The Mob Museum (Musée de la Mafia)
Le National Museum of Organized Crime and Law Enforcement (Musée National du Crime Organisé et de l’Application de la Loi) ou The Mob Museum (Musée de la Mafia) © Radio France / Philippe Lefèvre

On a tous l’impression de tout connaitre sur Las Vegas, capitale mondiale du jeu, ville de la démesure avec sur le « strip » ce grand boulevard qui traverse la ville, 17 des 20 plus grands hôtels des états unis tous dotés de gigantesques casinos et de salles de spectacles ou sont présentés le plus grand show de la planète.

Las Vegas c’est à la fois une usine à rêves qu’adorent tous ceux qui espèrent décrocher le jack pot dans un casino ou un petit rôle dans un des innombrables spectacles présentés chaque soir ici. Mais c’est aussi une usine à dollars. Ainsi la ville reçoit pas moins de 43 millions de touristes par an hébergés dans 150 000 chambres. Du coup dans le sud du Nevada le tourisme rapporte autour de 50 milliards d’euros par an et donne du travail à 370 000 personnes.

Mais on, ne peut pas réduire Las Vegas à quelques chiffres même s’ils sont particulièrement spectaculaires ou aux paradis artificiels du jeu. Non, Las Vegas a aussi une histoire étonnante : celle d’une ville construite en grande partie grâce… à la mafia. Alors pour tout connaitre de ce passé sulfureux il faut quitter le boulevard des casinos pour se rendre au Mob muséum un musée implanté dans l’ancien palais de justice de la ville et qui sur 3 étages retrace l’étonnant passé de Vegas et des clans qui s’y sont affrontés à coups de mitraillettes ou de pistolets automatiques.

On y découvre toute l’histoire, de la construction des premiers casinos par Bugsy Siegel et Meyer Lansky, aux plus récentes guerres des gangs (attention à la violence de certaines images). On peut assister dans la véritable salle d’audience à un procès virtuel et comme nous sommes aux états unis et que la morale doit être sauvegardée les dernières salles sont consacrées à « l’application de la loi » en clair à l’action de la justice et du FBI.

Bref c’est une visite incontournable lors d’un séjour à Las Vegas tout comme peut l’être la découverte du grand canyon en hélicoptère, des Villes fantômes de Goldfield ou Rhyolite. Enfin si vous avez la chance de poursuivre votre voyage vers la Californie et faudra absolument emprunter la Mythique route 66 et vous arrêter au célébre Bagdad café.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.