Le tourisme durable n'est pas qu'une affaire d'hotels pour routards écolos, aujourd'hui même les palaces s'y mettent et en premiere ligne le célébre groupe Barrière

Le Normandy un des fleurons du groupe Lucien Barrière avec ses 5 étoiles
Le Normandy un des fleurons du groupe Lucien Barrière avec ses 5 étoiles © Maxppp / OLIVIER BOITET

Il faut bien le reconnaitre pendant de très nombreuses années le développement durable en hôtellerie  s'est limité aux petits panneaux que l'on a tous vu dans les salles de bains ou l'on nous incitait à utiliser moins de serviettes.

Mais on ne parlait pas ou très peu d'un sujet Ô combien sensible celui du gaspillage alimentaire alors je ne veux pas jouer les rabats joie si tôt le matin ... mais il y a à peu près 10 tonnes de produits alimentaires qui sont jetés chaque année en France dont une tonne et demi rien que dans la restauration...  et ça touche tous les types de restauration y compris dans les palaces et  justement le groupe Barriere propriétaire entre autre du Normandy à Deauville ou du Majestic à Cannes  s'est penché sur la question en demandant aux équipes de ses établissements de faire preuve d’imagination.

«  On a mené une étude sur l’un de nos restaurants, explique Clémentine Concas Directrice du développement durable du groupe Barrière, et l’on s’est rendu compte que l’on avait du gaspillage à la préparation alors à travers un challenge interne nous avons demandé à nos équipes à travers la France de réfléchir à des recettes anti gaspillage ». Et c’est ainsi qu’est né dans l’établissement de Ribeauvillé en Alsace une série de recettes autour… D’une simple pomme. Du coup les chefs vont travailler une gelée avec le jus du fruit, ils vont élaborer un petit pain avec les pépins et le trognon (pour accompagner un foie gras), et avec la peau ils réaliseront des chips.

C’est simple il suffisait d’y penser.  Et on se rend très vite compte que le développement durable est intéressant du point de vue économique car quand on valorise l’ensemble d’un produit fatalement on gagne plus d’argent, et on se rend compte que même si ce n’est pas encore une demande unanime de la clientèle, le développement durable est un moyen d’afficher sa différence.

Enfin certains établissements comme le Normandy à Deauville propose depuis peu aux familles séjournant à l’hotel de prendre des cours de « cuisine durable » ou ils peuvent justement découvrir les recettes à base de pommes.*

Cette action de Tourisme durable a été candidate aux PALMES DU TOURISME DURABLE Vous avez la possibilité d'élire les lauréats de ces Palmes des 6 catégories Hebergement-Voyages-loisirs-Transport-Destinations-Information en allant sur le site palmesdutourismedurable.com et en votant du 6 au 30 novembre pour vos coups de coeur!
Un tirage au sort sera fait parmi les votants, un Voyage à Madagascar et des Billets d'avion seront à gagner.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.