Si la neige est encore au rendez-vous, skier au printemps peut vous permettre de réaliser de trés grosses économies.

Ski de printemps au soleil dans les trois vallées.
Ski de printemps au soleil dans les trois vallées. © Radio France / Philippe LEFEBVRE

Souvenez-vous, il y a quelques décennies de cela, les vacances scolaire du mois d’avril s’appelaient encore les vacances de Pâques. Et à cette époque il n’était pas rare de retourner dans les stations de sports d’hiver. C’était d’ailleurs une période économiquement importante pour les professionnels de la montagne.

Mais voilà avec le changement de nom, nous avons également changé nos habitudes. Les vacances de Pâques se sont transformées en vacances de printemps et force est de constater que le printemps  est plutôt synonyme de soleil, de campagne ou de plage. Oublié donc les pistes enneigées même si comme le font remarquer les professionnels de la montage la neige est encore très bonne, certains affirment même que ce serait la période préférée des habitants des stations eux-mêmes.

Alors pour tenter de nous redonner l’envie d’aller skier au printemps, les professionnels du secteur ne cessent de faire la promotion de cette période. Et ça marche ! Ainsi observe-t-on à l’office du tourisme de Méribel les nombre de nuitées durant les vacances de printemps est passé de 51812 en 2014 à 156 000 l’année dernière. 

Plusieurs raisons expliquent cette progression : «  le contexte post attentat » qui fait que nombre de candidats aux vacances de printemps ont préféré rester en France ces dernières années et parfois ont pu à nouveau découvrir la neige.  Et puis, autre explication majeure : les prix. En effet durant les vacances de printemps il n’est pas rare de trouver des hébergements 20 à 25% moins cher qu’en février ainsi que des promotions particulièrement intéressantes comme des semaines 7 nuits à 300 euros par personne. Et pour ce qui est des forfaits de remontées mécaniques ils affichent également des baisses de prix de 5 à 15% selon les stations.

La fréquentation des stations au printemps multipliée par deux en quatre ans
La fréquentation des stations au printemps multipliée par deux en quatre ans © Radio France / Philippe LEFEBVRE

Bref économiquement parlant skier au printemps peut représenter un certain nombre d’avantages. Reste à trouver les stations qui ferment le plus tard. Pour cela il faut se rendre sur le site de France Montagne qui regroupe une grande partie des offres et des bons plans dans les stations tous massifs confondus.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.