Réaliser un rêve d'enfant en decouvrant l'Anjou au volant d'une antique traction de 1955 c'est possible. Une bonne façon de découvrir au ralenti cette belle région des bords de Loire.

Le château de Brissac propose deux chambres d’hôtes
Le château de Brissac propose deux chambres d’hôtes © Radio France / Philippe Lefebvre

C’est une balade délicieusement rétro que je vous propose cette semaine, et un voyage dans une extraordinaire machine à remonter le temps.
Pour cela direction le Petit Village de Fontaine-Guérin situé à une demi-heure de route d’Angers. C’est la se trouve le château du Pin en Vallée la demeure du Marquis Augustin de Béthune et siégé de sa société Retro-Emotion. Un Marquis collectionneur qui possède 5 superbes vieilles voitures françaises qu’il n’hésite pas à louer aux touristes qui veulent découvrir l’Anjou. 

Entre une traction 1955, une Peugeot 203 de 1958 ou encore une dauphine, une caravelle cabriolet ou une mythique DS difficile de faire un choix. Personnellement j’ai opté pour la traction.

La traction 1955 prête à découvrir les petites routes de l’Anjou
La traction 1955 prête à découvrir les petites routes de l’Anjou © Radio France / Philippe Lefebvre

Quelques tours de roues dans l’allée principale du château histoire de s’habituer à la taille du véhicule et surtout à la boite de vitesse à seulement trois rapports et direction les routes de la campagne angevine à petite vitesse et au maximum à 60 ou 70 km/h. Un très bon moyen de profiter du paysage.

Ensuite direction l’aéroport d’Angers ou est installé l’Espace Air Passion, le second musée aéronautique français juste derrière celui du Bourget. Seule différence explique François Blondeau le président de l’espace «  ici la majeure partie des avions et planeurs sont en état de vol ». En effet souvent après avoir été sauvé de la casse, une armée de bénévole passe des mois ou des années à remettre en état ces merveilleuses machines volantes comme cet avion piper qui a participé au débarquement en Normandie. Prévu pour ne voler que quelques heures entre l’Angleterre et les plages de Normandie il est toujours aujourd’hui en été de voler.

Pour tous les amateurs de machines volantes c’est un endroit fabuleux qui ressemble à la caverne d’Ali Baba (surtout le bâtiment ou sont stockés les avions avant la restauration).

Enfin après l’effort, le réconfort et pour votre séjour je vous conseille les deux chambres d’hôtes du château de Brissac (17e siècle) le plus haut château de France avec ses 7 étages. Durant la nuit les pièces qui donnent sur l’escalier monumental restent ouvertes et vous pouvez donc « jouer au marquis » et vous organiser votre petite visite nocturne avec ou sans fantômes.

Mes bonnes adresses :

Restaurants : 

LA RESERVE 

Situé au sommet du théâtre d’Angers. Vue panoramique sur le château. Cuisine moderne

02 41 87 85 80

LA ROUTE DU SEL

Vue imprenable sur la Loire. On déjeune dans le jardin et l’on découvre une cuisine inventive de Marie Monmousseau avec l’esprit «  guinguette ». Totalement incontournable.

55 quai des mariniers

49350 Le Thoureil

02 41 45 75 31

LE BOSQUET

Petit restaurant de charme sur les rives du louet

2 rue Maurice Berne

49130 Les ponts de cé

02 41 57 72 42 

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.