Il y a cent ans, les scientifiques se sont aperçus que les galaxies s'éloignaient les unes des autres. Le physicien et abbé Georges Lemaître proposa une théorie compatible avec celle d'Einstein pour expliquer ce phénomène : l'univers se dilate. Mais pourquoi cette expansion, pour aller où et quelle est son origine ?

Illustration de l'expansion de l'univers après le big bang, il y a 14 milliards d'années
Illustration de l'expansion de l'univers après le big bang, il y a 14 milliards d'années © AFP / MARK GARLICK / SCIENCE PHOTO LIBRA / MGA / Science Photo Library

En 1931, Georges Lemaître poursuit sa réflexion : si les galaxies s'éloignent avec le temps, c'est qu'elles ont été proches à un moment. En remontant le temps, une dizaine de milliards d'années, tout l'univers fut concentré en un volume très petit avec des températures et des énergies très élevées avant d'entrer en expansion. C'est le concept du "Big Bang". 

Un concept révolutionnaire

Il indiquait que l'univers avait un début et induisait par conséquent qu'il aurait une fin. Entre-temps, il n'aurait de cesse de grandir. Albert Einstein, dont les travaux ont servi de base à Lemaître, ne voulait pas adhérer à cette théorie.

Quarante ans plus tard, les télescopes donneront raison à Georges Lemaître. Ils ont pu observer la première lumière, un rayonnement fossile émis quand l'univers avait 400 000 ans. Cette lumière était jusqu'alors restée prisonnière du plasma de particules, un plasma très chaud et opaque.

Avec la formation des premiers atomes, la lumière s'est propagée dans un univers à 3000° C et 14 milliards après, nous pouvons observer sa trace !

Mille fois plus froid, ce rayonnement prouve que l'univers est en expansion et se refroidit. Certains endroits sont néanmoins restés plus chauds, permettant la création des premières étoiles et galaxies.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.