Si vous pensez que la matière de l'univers se résume aux objets célestes visibles, vous faites fausse route ou alors, vous vivez dans les années 1930 ! Car 95 % de la matière dans l'univers est invisible. On l'appelle la matière noire.

La "matière noire" représente 95% de la matière dans l'univers et elle reste son élément le plus mystérieux. Vue de la voie lactée depuis les îles de Lombok en Indonésie
La "matière noire" représente 95% de la matière dans l'univers et elle reste son élément le plus mystérieux. Vue de la voie lactée depuis les îles de Lombok en Indonésie © Getty / Abdul Azis

La vitesse des étoiles dépend de la masse de ces dernières, mais cette vitesse se révélait trop importante pour correspondre à leur masse. Ceci semble inexplicable et incohérent selon les lois de la gravité, à moins qu'il ne manque un élément dans l'équation. Cet élément, c'est la matière noire.

Si on sait qu'elle représente 95% de la matière dans l'univers, on ne sait rien en revanche de sa nature. Et ce n'est pas le seul mystère soulevé. La matière, visible ou non, devrait logiquement ralentir l'expansion de l'univers. 

En 1996, des observations ont été réalisées pour mesurer ce ralentissement, et c'est l'inverse qui a été constaté : l'expansion de l'univers s’accélère. Un autre élément entre donc dans l'équation : une énergie qui va à l'encontre de la gravité et qui représente 68% de l'univers.

Cette énergie sombre reste un mystère, une des plus grandes énigmes de la science moderne. 

Et chaque fois, de nouvelles théories sont mises à l'épreuve. Mais une chose semble certaine : si l'accélération se poursuit, dans 100 milliards d'années, les galaxies seront trop éloignées les unes des autres et le ciel sera entièrement noir. Si la vitesse de l'énergie noire augmente, dans 22 milliards d'années, elle aura disloqué toute la matière jusqu'au niveau atomique.

Peut-être, les réponses viendront-elles du télescope spatial Euclid, mis en place par l'Agence Spatiale Européenne. Son lancement est prévu pour 2021. Sa mission : contribuer à déterminer l'origine de l'expansion de l'univers et la nature de sa source.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.