Les comètes se baladent dans l'espace, se laissant apercevoir parfois à l’œil du terrien qui scrute le ciel. Ce sont peut-être elles qui, un jour, ont apporté la vie sur Terre en s'écrasant à sa surface.

Le 20 janvier 1986, la comète de Halley passe à proximité de la terre comme tous les 76 ans
Le 20 janvier 1986, la comète de Halley passe à proximité de la terre comme tous les 76 ans © Getty / Space Frontiers/Hulton Archive

Les comètes sont des amas de roches, de poussières, de glace d'eau, de monoxyde de carbone, de méthane et d'ammoniac. Avec les gaz qui les composent, elles laissent des traînées de millions de kilomètres derrière elles. Et elles sont des milliers à se balader autour de nous.

Les comètes viennent des périphéries de notre système solaire ; leurs propriétés physiques et chimiques sont les mêmes depuis près de quatre milliards d'années. Leurs glaces et leurs composés organiques pourraient être les "briques fondamentales de la vie". Les étudier pourrait donc nous apporter des réponses sur l'origine de la vie.

Parmi les plus célèbres comètes, il y a bien sûr celle de Halley qui passe près de la Terre tous les 76 ans et dont la première observation remonterait à 611 av JC, en Chine. Une sonde européenne approcha de la comète en 1986 et pu confirmer sa nature physique : roches, eau et gaz congelés. 

En 2004, une sonde américaine, Stardust, put récupérer et rapporter sur notre planète, quelques milligrammes de poussières de la comète Wild 2. Elles contenaient un acide aminé : la glycine.

Mais l'une des missions les plus célèbres reste la mission Rosetta. Lancée en 2004, cette sonde mit dix ans à atteindre la comète Tchouri. À son approche, Rosetta largua à la surface de Tchouri, l'atterrisseur Philae qui, pendant trois jours, fournit de précieuses informations. Rosetta poursuivit l'observation de la comète jusqu'en septembre 2016.

Si toutes les données sont encore à l'étude, on sait que Tchouri est riche en matières organiques moléculaires comme celle présente sur la Terre.

Quant au prochain passage de la comète de Halley, rendez vous en 2061…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.