Pierre Desproges possède un berger allemand - ou est possédé par celui-ci, on ne sait plus. Depuis que cet animal partage sa vie, Pierre Desproges a entendu proférer tant de sottises racistes à son endroit, qu'il se sent tenu aujourd'hui de faire une mise au point.

Pierre Desproges
Pierre Desproges © AFP / Louis MONIER

Le berger allemand, qu'on a surnommé "chien loup" pour foutre la trouille aux agneaux, est le plus désespérément dévoué à l'Homme. Lequel en profite parfois pour le dénaturer et en faire son complice de guerre, son flic privé ou son bourreau personnel...

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Chroniques de la haine ordinaire
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.