Les 67 étudiant de St Pierre et Miquelon sont de retour à la maison...

Fortement touchée par le coronavirus, Mayotte fait aussi face à une insécurité grandissante. C’est la raison pour laquelle, aux quatre coins de l’île on s’organise pour lutter contre l’insécurité et les cambriolages, et quittes à être hors la loi des habitants se disent prêts à se défendre et à assurer la sécurité dans les villages Kalathoumi Abdil Hadi de Mayotte La 1ère 

Cap sur les Antilles, en Guadeloupe, après deux mois de confinement les Guadeloupéens se réhabituent à une vie, pas encore tout à fait normale, un reportage de Maryline Plaisir de Guadeloupe La 1ère…

A la Martinique, les usagers reprennent doucement les transports en commun, des minibus, les Taxicos du nord caraïbe font dans la pédagogie pour rappeler à leur clientèle les bons gestes à respecter, un reportage de Pierre-Yves Honoré de Martinique La 1ère

Enfin, cela faisant une année qu’ils n’étaient pas rentrés chez eux, après 2 mois de confinement à Paris et une quatorzaine à Roissy, les 67 étudiants et étudiantes de St Pierre et Miquelon ont foulé leur sol natal samedi dernier au soir, avec une grande banderole qui les attendait à l’aéroport de St Pierre pointe blanche Bienvenus chez vous, avec familles et amis, ces étudiants ont dû retrouver les homards et crabes de St Pierre et Miquelon

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.