God Save les Britanniques...

Sans savoir jusqu'où ira le Brexit, c'est le quotidien des Britanniques qui inquiète pas seulement une grande partie de la population au Royaume Uni, mais aussi un bon nombre de spécialistes financiers entre autre. Le scénario d'un Brexit "dur" pourrait être la conséquence d'une augmentation de 25 à 40 % des produits alimentaires, sans parler du contrôle drastique de l'approvisionnement de la Grande Bretagne, ou des questions douanières. Les compagnies aérienne anglaises seraient fortement touchées et ne pourraient effectuer des vols qu'au départ de Londres sans pouvoir poursuivre leur route dans l'Union européenne, soit pour exemple la fin d'un vol Londres- Berlin- Madrid.  la grande île s'affole, autre exemple, le ministère de la santé est en campagne pour optimiser les stocks de produits pharmaceutiques et devenir ainsi le premier acheteur mondial de ...réfrigérateurs.

Un Brexit "doux" verrait peut-être rejoindre le Royaume Uni dans l'espace Economique Européen, soit le respect des règles européennes mais sans aucun pouvoir de décision. Dans les deux cas, bon nombre de Britanniques sont inquiets et pour la première fois des femmes se présentent nues à la télévision pour imager un futur du Brexit ou encore une journaliste se dévêtant à l'antenne, exprimant l'angoisse d'un lendemain de Brexit.

A moins que ce ne soit un "brexiternité" !...

Les invités
  • Jon HenleyGrand reporter au journal Anglais « The Guardian »
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.