Ce drone sous-marin de nouvelle génération plongera jusqu'à 6000 mètres de profondeur, la France une nouvelle fois fait partie du club des quatre pays au monde à détenir un tel robot...

Ulyx est le drone sous-marin de l’IFREMER au service de toutes les sciences océaniques, parce que tous les domaines des sciences océaniques bénéficieront de l’arrivée de ce joyau technologique que ce soit l’océanographie, les géosciences, la biologie, l’écologie des grands fonds ainsi que les études dans la colonne d’eau. Ulyx est doté de capteurs lui permettant des comportements intelligents avec des possibilités nouvelles pour répondre aux enjeux scientifiques de la recherche et de l’exploration des grands fonds par exemple l’évaluation des ressources minérales, écologie ainsi que le fonctionnement des écosystèmes profonds et de leurs changements, et la caractérisation biogéochimique des environnements.

Ulyx possède un mode de navigation

Soit en mode « avion », Ulyx peut cartographier de vastes surfaces de l’ordre de 50 km2. Et si détection d’un détail intéressant sur une zone, Ulyx peut interrompre son survol pour passer en mode stationnaire « hélicoptère ». Ulyx peut ainsi réaliser des observations sur des échelles multiples, voir de loin, étudier de près avec une résolution de l’image proche de celle de l’œil humain parce que muni d’un appareil photo à haute-résolution développé par les équipes de l’Ifremer.

Ulyx le drone sous-marin multitâches

Equipé de sondeurs et de sonars acoustiques, Ulyx est en mesure de  décrire le relief et caractériser les fonds grâce à son appareil photo et ses nombreux instruments, il peut ainsi mesurer l’oxygène dissout, le méthane, le champ magnétique et, Ulyx peut aussi prélever de l’eau pour des mesures physiques et chimiques. Grâce à Ulyx, c’est  multitude d’informations en une seule immersion qui seront possibles. Sa très grande polyvalence et à son autonomie, une seule plongée sera suffisante quand naguère il en fallait deux ou trois. Ulyx, véritable plateforme d’observation permettra de repérer les zones d’intérêt dans l’immensité de l’océan, ses capteurs fixes enregistrant en permanence, font de lui le drone innovant intelligent. Capable de recouper un certain nombre d’indices pour détecter et explorer des zones d’intérêt telles que les cheminées hydrothermales ou les suintements froids de méthane, Ulyx à terme connaîtra une implémentation de ses capacités par des algorithmes d’intelligence artificielle selon les besoins des scientifiques. Ulyx est le drone sur-mesure au service des sciences océaniques et avant ses premières missions scientifiques en 2022, Ulyx effectuera plusieurs plongées pour être qualifié jusqu’à 6000 m d’immersion.

Les invités
  • Sophie Arnaud-HaondChercheuse à l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.